24.9 C
Dzaoudzi
samedi 25 juin 2022
AccueilOcéan IndienLa France prête à mobiliser 150 millions en faveur du développement des...

La France prête à mobiliser 150 millions en faveur du développement des Comores

La France se dit prête à investir 150 millions d’euros aux Comores sur trois ans après la rencontre entre les présidents Emmanuel Macron et Azali Assoumani. La signature d’un document-cadre entre les deux parties vise à apaiser les tensions diplomatiques qui ont secoué les deux nations.

A Paris, la rencontre entre les présidents français, Emmanuel Macron, et comorien, Azali Assoumani, a donné lieu à la signature d’un document-cadre. La France s’engage à verser 150 millions d’euros aux Comores entre 2019 et 2021. Une part importante de cette somme sera dédiée à l’île d’Anjouan.

La ville de Mutsamudu à Anjouan

Parmi les objectifs affichés dans la convention, les deux parties ont fixé comme priorités :

  • D’œuvrer « en faveur d’une gestion rationnelle de la circulation des personnes » et convenir à « un cadre propice à une circulation légale des personnes en toute sécurité. »
  • De relancer « la coopération bilatérale entre la France et l’Union des Comores avec un projet ambitieux de développement axé sur la formation et l’insertion professionnelle des jeunes, l’éducation, l’emploi, l’agriculture et la santé. »
  • De signer « un accord intergouvernemental permettant une refonte de la coopération sanitaire sur la base des travaux menés par la mission de Madame Voynet et de Monsieur Renouf, mandatée par le Premier ministre français. » Le JDM avait consacré un article sur le compte-rendu de la mission parlementaire sur la situation aux Comores.

Les Comores s’engagent à lutter contre l’immigration illégale

Dans cette convention l’Union des Comores s’engage à « contrôler les mouvements en direction de Mayotte » mais aussi à « contrôler les ateliers de fabrication de kwassas et à démanteler ceux dont l’activité concourt à l’immigration illégale. » Le document évoque aussi la création d’une structure comorienne de lutte contre les trafiquants d’êtres humains en se coordonnant avec les autorités françaises.

Image rare, le président Azali au quai d’Orsay, entouré d’élus mahorais

Si les termes de l’accord sont respectés, la France s’engage à dégager des fonds dans un accord séparé. Elle propose son aide dans la formation des forces de sécurité comoriennes et la mise en place d’un radar visant à faciliter les interceptions de bateaux au large d’Anjouan. Un point de la convention est spécialement dédié à la question des mineurs non accompagnés.

Un accord salué par les parlementaires mahorais

C’est la première fois qu’un accord qui satisfait tous les parlementaires mahorais et le président du département est rendu officiel par l’Élysée. Dans un communiqué les élus mahorais à l’Assemblée nationale et au Sénat se sont réjouis de la signature du document. « Nous, élus de Mayotte, saluons la « révolution copernicienne » qui a été opérée depuis le projet initial, en septembre 2017, de feuille de route entre les Comores et Mayotte. »

En 2017 la feuille de route franco-comorienne avait suscité une vive mobilisation au sein de la population mahoraise comme nous le rapportions alors dans le JDM.

Ils notent une « évolution de la revendication comorienne sur Mayotte » et évoquent « un palier franchi » sur ce sujet avec la participation des élus nationaux et locaux mahorais à la mise en œuvre et au suivi de l’accord. Pendant la conférence de presse, Azali Assoumani a d’ailleurs reconnu, pour la première fois de l’histoire, le choix des Mahorais de rester français. Il a tout de même rappelé le différend qui oppose les deux pays, et l’appui du droit international à la position comorienne.

Le document cadre “Vers un partenariat renouvelé entre la République française et l’Union des Comores”

La tribune des élus mahorais sur l’accord cadre du 22 juillet 2019

Y.M

20 Commentaires

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Demain, grand départ de la 38e édition de la Course de...

139524
Dans la perspective de sécuriser le parcours et l’événement prévu demain, la circulation sera interdite du Boulevard Mawana-Madi (rond-point Baobab) jusqu’à la place Zakia...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139524
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139524
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139524
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Yaël Braun Pivet,Thani Mohamed Soilihi, Mayotte

Les sénateurs mahorais invitent l’INSEE à sortir Mayotte de son long tunnel statistique

139524
Comme un écho à notre mise en garde en mai dernier sur « l’effet tunnel » de l’INSEE à Mayotte, le courrier des sénateurs Abdallah et Thani Mohamed aux ministres des Finances et de l’Outre-mer, lance une bouteille dans une mer de données périmées concernant Mayotte.

Le Cesem félicite les députés élus et entend collaborer avec eux dans l’intérêt de...

139524
Suite aux résultats des élections législatives, le Conseil économique, social et environnemental de Mayotte a fait savoir par communiqué qu’il « félicite Madame Estelle Youssouffa et Monsieur Mansour Kamardine ». Des qualités qui se complètent Si...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com