La filière d’usage Cosmétique des plantes s’organise

L’Assemblée Générale Constitutive de l’Association « MAYOTTE COSMETIQUE » s’est tenue à la Maison de l’Entreprise le 17 Juin.

0
371
Le Moringa, plante miracle de l'Océan Indien

Son objet était l’ « Appui à la filière Cosmétopée, c’est à dire le recueil des usages traditionnels et des plantes employées en Cosmétique, afin d’améliorer la chaîne de valeur des plantes aux produits finis comme les huiles, les essences et autres produits à des fins cosmétiques et médicinales. Compte tenu des spécificités de cette filière, l’objet peut être élargi aux épices à l’exclusion des autres valorisations agricoles ou produits transformés (confitures, conserves, …). »

Sise à la Maison de l’Entreprise de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Mayotte à Mamoudzou, cette association est l’organe de gouvernance d’un Cluster Cosmétique qui se veut un interlocuteur local, régional et international afin de répondre aux objectifs et enjeux suivants :
• Mise en place de réseaux d’entreprises constitués majoritairement de PME et de TPE, ayant des activités dominantes communes au sein d’un ou plusieurs territoires de proximité, et désirant partager des objectifs de mutualisation de moyens et des démarches innovantes,
• Coopération avec les acteurs publics et privés de leur environnement territorial,
Dans le détail du fonctionnement du Cluster, les enjeux à partager sont :
• La mise en place de filières de transformation des produits locaux (ou régionaux) pour la consommation interne et pour l’export,
• La sélection des produits à transformer et des essences à produire à des fins de cosmétologie, production d’huiles essentielles, pharmacopée, voire d’épices (Ylang, Vanille, Géranium, coco, ananas, piment, gingembre, …),
• La mutualisation des process de production et industriels,
• Et in fine l’optimisation des démarches commerciales qui puisse profiter à l’ensemble de la filière.

Cette association regroupe déjà plusieurs entreprises de taille et d’activité variable (Madora, Maora-lab, Terre de Rose), ainsi que le Centre universitaire et un Cluster Malgache (Chese). Une campagne de sensibilisation et d’invitation à rejoindre cette association sera lancée dans le courant de l’été 2019.

D’ores et déjà, et pour tout renseignement complémentaire ou adhésion il est possible de prendre contact avec : Serge Rochepeau (CCIM), secrétaire de l’Association (srochepeau@mayotte.cci.fr, 06 39 09 48 08) ou Fahoullia Mohamadi (Maora Lab), Présidente (fahoullia.mohamadi@maora-lab.com, 07 69 86 22 22).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here