« La commune de Koungou vous transporte »… vers une grande première !

Il est autant question de transport terrestre, que de transport affectif dans la tête de Mounirou Ahmed Boinahery, qui vient d’être promu au poste de DGA Développement humain, économique et social, à la mairie de Koungou. Il s’agit d’aller au plus prés de la population, « pour faire sortir les plus exclus de chez eux ». Avec peut-être l’émergence du premier transport en commun.

1
1429
Le bus vient de déposer ses passagers devant la foire Ramadan de Majicavo Dubaï

Le projet a germé dans sa tête depuis que Mounirou Ahmed Boinahery a eu la charge d’organiser le grand bazar qu’était la foire Ramadan à Majicavo Koropa, surnommé Majicavo Dubaï en raison de la prolifération de marchandises à bas prix en provenance de ce pays. Les étals et tentes bleues ont fait leur apparition ce week-end, et on ne peut que constater l’absence de pagaille pour l’instant. Il faut dire que depuis l’année dernière, les pouvoirs publics ne se laissent plus trop marcher sur les pieds : une redevance de 5 euros le m2 est exigée par jour pour l’implantation d’un stand, les routes doivent être dégagées, sous peine de confiscation du matériel et d’amende, le stationnement des véhicules le long de la RN1 est interdit, etc.

Et le DGA en rajoute une couche : « Il fallait ensuite s’attaquer à l’embouteillage que crée en après-midi cet afflux de véhicules convergeant vers le marché de Dubaï. » Il a donc eu l’idée de mettre en place un transport en commun. Deux bus de 22 places sillonnent chaque heure la commune depuis la gendarmerie du rond point Jumbo au village de Longoni, « ils s’arrêtent dans chaque village, et le service est gratuit. »

Continuité du réseau de la CADEMA

Mounirou Ahmed Boinahery au centre, entouré de son équipe œuvrant sur le projet de mise à disposition de bus

Les deux véhicules ont été loués à Moinécha Maoulana Transports, un sous-traitant de Matis, « c’est un prestataire du quartier ANRU de la commune, qui a ainsi pu créer un emploi local. Quelqu’un présent dans le bus pour aider les personnes en difficulté, ou celles qui ont des sacs trop lourds. Il s’agit d’inciter ceux qui bougent peu, parce qu’il n’y a pas de moyens de transport, à se déplacer ». Trois foires sont en effet implantées sur la commune, Koungou, Majicavo Koropa et Majicavo Lamir.

Un petit budget de 15.000 euros pour la commune, mais qui pourrait ne pas s’arrêter là, comme il nous l’explique : « Je vais voir comment chacun se l’approprie pour pérenniser le système. Car lorsque la CADEMA aura mis en place son projet, les personnes seront véhiculées en limite de leur territoire, jusqu’au rond-point de Jumbo, et nous devrons alors récupérer ce flux. »

En passant par la petite porte, Koungou pourrait donc se doter de son premier mini réseau de transport en commun !

Anne Perzo-Lafond

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here