Le président Soibahadine licencie l’agent braconnier

Le président du Conseil départemental Ibrahim Soibahadine Ramadani a annoncé ce mardi dans un communiqué avoir licencié l'agent contractuel condamné lundi pour braconnage. Selon lui, le Département ignorait les antécédents judiciaires de l'agent, en poste depuis moins d'un an.

0
1373
Une des tortues dépecées jeudi dernier

“J’ai appris ce lundi, l’implication et la condamnation par le tribunal correctionnel de Mamoudzou, d’un agent du Département, poursuivi dans une affaire de braconnage de tortues, sur la plage de Moya, en Petite terre” écrit Ibrahim Soibahadine Ramadani, président du Conseil départemental.
“Il s’agit d’un agent recruté depuis le 21 novembre 2018, pour un an, dans le cadre du dispositif des contrats aidés, et affecté à la direction de l’environnement pour la surveillance des plages et des tortues. A la connaissance de ces faits, j’ai décidé d’engager immédiatement à son encontre, une procédure administrative visant à son licenciement pour faute grave.
Par ailleurs, selon les médias, l’agent en question aurait déjà fait l’objet de condamnations antérieures, pour les mêmes faits. Je rappelle que dans le cadre de ce dispositif légal de contrat aidé et de droit privé, il n’est pas exigé par la loi, communication à l’employeur, des casiers judiciaires des postulants avant l’établissement des contrats. Les services du Département ne pouvaient dès lors avoir connaissance des antécédents judiciaires rapportés.
Le Conseil départemental reste déterminé à tout mettre en œuvre pour protéger ces espèces, qui font la vitrine touristique de notre territoire.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here