Les vols Mayotte-Moroni d’Ewa air suspendus en raison d’une détérioration d’une antenne relais

Le contact radio entre les équipages techniques de la compagnie mahoraise et les services du contrôle aérien de Moroni est perturbé en raison d'une détérioration d'une antenne relais, nous fait savoir la compagnie. Les vols sont donc suspendus.

6
1682
Un des ATR 600 d'Ewa

En raison de la détérioration d’une antenne relais située à l’Est de Moroni, rendant difficile voire impossible le contact radio entre les équipages techniques de la compagnie mahoraise et les services du contrôle aérien de Moroni, Ewa Air se voit contrainte de suspendre jusqu’à nouvel ordre pour des raisons de sécurité, ses vols de et vers Moroni. La suspension de ses vols est effective à compter de ce lundi 27 mai 2019.

“Une antenne relais située à l’Est de Moroni a été détériorée. Celle-ci entraine l’absence de contrôle efficace des airs par les autorités locale comoriennes, obligeant les équipages techniques des compagnies aériennes d’assurer eux-mêmes les distances règlementaires.

Si pour les aéronefs de type Boeing 737, il existe des procédures de contournement permettant un contact avec les services de contrôle aérien, l’ATR quant à lui vole à des altitudes plus basses ce qui ne lui permet pas de recevoir toutes les fréquences radio, et ce en toutes circonstances.

Face à cette situation et en accord avec son autorité de surveillance, la compagnie Ewa Air a pris la décision de suspendre à compter de ce lundi 27 mai 2019, tous ses vols de et vers Moroni. Les opérations ne pourront reprendre qu’une fois que les conditions préalables à la sécurité des vols seront garanties.”

La filiale d’Air Austral regrette cette situation. Elle rappelle néanmoins que la sécurité de ses passagers, “reste sa priorité absolue.”

6 Commentaires

  1. Bizarre!!🤔
    Des avions plus petits que l’ATR arrivent à atterrir à Moroni comme l’Embraer d’AB aviation. Oups j’imagine que pour cette compagnie la sécurité des passagers n’est pas une priorité mdr 😆

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here