Grève dans le 1er degré : le point sur les revendications

1
379

A l’issue de la matinée de grève dans le 1er degré ce mardi, les syndicats SNUIpp-FSU Mayotte et la CGT Educ’Action, ont été reçus au vice-rectorat par la DAASEN, le DRH du vice rectorat et le Directeur de Cabinet de la préfecture de Mayotte.

Sur l’opposition à certains points de la loi Blanquer, notamment la création d’établissements publics des savoirs fondamentaux » (EPSF) qui regroupe des écoles primaires sous l’égide d’un collège, il leur a été assuré que ce point n’était pas à l’ordre du jour du vice-rectorat “compte tenu des tailles des collèges et des écoles de Mayotte”.

Concernant la situation des précaires, le SNUipp-FSU Mayotte a renouvelé sa demande de création d’un corps des AESH, les accompagnants d’élèves en situation de handicap. le nombre de postes sera maintenu, “compte tenu des difficultés de la MDPH en termes de notification et de la baisse du nombre d’élèves en situation de handicap à accompagner”.

S’agissant de la demande de titularisation des 650 enseignants contractuels réclamée par le SNUipp-FSU, la DAASEN a rappelé que le Vice Recteur a demandé la prolongation du dispositif de recrutement de Professeurs des Écoles Stagiaires (PES) actuellement en vigueur (concours à bac+3).

Sur les évolutions règlementaires en matière d’allocation familiale, le directeur de cabinet du préfet s’est engagé à faire un point avec les responsables de la CAF.

Le SNUipp-FSU Mayotte a déploré l’absence d’un plan de construction des écoles du 1er degré alors que le gouvernement s’y était engagé, “c’est en cours”, ont répondu la DAASEN et le Directeur de Cabinet de la préfecture. Une nouvelle réunion avec le vice rectorat et les maires aura lieu le 3 avril 2019 sur ce sujet.

La grève illimitée sera maintenue tant que des réponses positives ne sont pas données concernant l’organisation d’une réunion de revoyure (initialement prévue en 2017) pour l’augmentation du taux d’indexation des salaires (à 53%) ainsi que la réouverture des négociations sur la reprise en compte de l’Ancienneté Générale des Services des anciens instituteurs de la Collectivité Départementale.

Le SNUipp-FSU Mayotte compte saisir les parlementaires du département concernant la grève en cours et les revendications du 1er degré.

“La grève continue. Le rassemblement du mercredi 27/03 est fixé à 8h sur la place de la République. Une nouvelle demande d’audience sera adressée au Préfet.”

1 COMMENTAIRE

  1. « compte tenu des difficultés de la MDPH en termes de notification et de la baisse du nombre d’élèves en situation de handicap à accompagner” du cynisme pur sucre, combien de dossier ont été envoyé et transmis à la MDPH sans aucun retour ? Des élèves qui traversent les 4 années du collège sans aucune réponse autre que des tergiversations administratives et postales. In situ les droits des personnes handicapées sont proches de 0 sur cette île.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here