Nous avons la nature, reste à y pratiquer du sport !

0
702
Quentin Orgé et Cyril Carrière appellent à s'approprier le territoire par le sport

A l’occasion des Assises du sport, deux Chargés de mission des questions de développement territorial des sports de nature au ministère des Sports, Quentin Orgé et Cyril Carrière, étaient à Mayotte. Ils nous ont livré leur première impression : « Les activités de sport et nature sont très axées autour du lagon à Mayotte, avec à terme un risque de sur-fréquentation et de dégradation de l’écosystème. Il faut réfléchir à développer d’autres activités à terre comme les randonnées pédestres ou des circuits VTT. »

Seules deux associations proposent en effet des parcours de randonnées, mais pour les particuliers qui auraient envie de profiter d’un lever de soleil en haut du mont Choungui, les risques d’agressions sont encore réels. Un constat qui les incite à proposer des pistes différentes, mais pas encore explorées, du type de la découverte de la mangrove en kayak, ce qui permet de faire passer un volet éducatif en même temps. Et comme on protège bien l’environnement au sein duquel on pratique, le côté environnemental serait également touché. »

En attente de la compétence « Sport-Nature »

Un tournoi de kayak-polo en 2015 à Passamainty

L’activité voile leur paraît également sous-dimensionnée. Il y a dix ans, des cours d’Optimist étaient donnés sur la base de Sakouli (Ololo) mais ont été arrêtés faute de financement du conseil départemental. Or, les jeunes en grandissant avaient ensuite développé leurs compétences en planche à voile, qui pourrait être aussi une voie d’entrée du territoire dans la recherche de performance. Il suffit d’un investissement de départ dans les voiliers et les planches, et très peu d’entretien.

Ils nous informaient de la demande du conseil départemental d’obtenir la compétence Sport Nature, « qui permettrait alors de mettre en place une Commission départementale des Espaces, sites et Itinéraires, et de mobiliser des financements. » Il faudra prendre en compte la présence du Parc Naturel Marin de Mayotte, et des contraintes éventuelles supplémentaires liées à l’environnement.

« L’intérêt de cette commission départementale est justement de réunir l’ensemble des partenaires pour examiner comment dépasser les freins au développement du sport Nature. »

Anne Perzo-Lafond

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here