26.9 C
Dzaoudzi
samedi 22 janvier 2022
AccueilorangeInterpellation de deux mineurs auteurs de violences sur la police

Interpellation de deux mineurs auteurs de violences sur la police

Appelés pour une dispute de voisinage à Vahibé ce 23 octobre vers 19h, la police se rend sur les lieux en force, puisque 3 équipages étaient mobilisés. Alors qu’ils avaient terminé leur intervention, ils subissaient de violents caillassages, pire même, puisqu’au lieu de cailloux, ce sont de grosses pierres qu’ils reçoivent sur les carrosseries des voitures, « certaines faisaient 10 kg », rapporte au JDM le commissaire Philippe Jos.

Les carrosseries de voitures sont enfoncées, « et un parebrise a éclaté, blessant une policière par projections d’éclats de verre ». Il faisait nuit, impossible d’identifier les auteurs. Après plusieurs jours de contrôle et une enquête de voisinage, les langues se délient et un groupe d’individus était identifié comme étant susceptible d’avoir participé à l’évènement et interpellé.

Trois jeunes étaient placés en garde à vue et reconnaissaient avoir été présents mais niaient leur participation active. Ils désignaient néanmoins 4 de leurs complices présumés qui étaient interpellés par la BAC vendredi 3 novembre. Lors des auditions, deux d’entre eux reconnaissaient une participation active, l’un en ayant jeté une grosse pierre, l’autre en ayant fait le guet. Ils sont tous les deux mineurs, donc relâchés, « ils seront ultérieurement convoqués devant le juge ».

Difficile de croire que ces mineurs aient pu envisager une seule fois la gravité de leurs actes, « ils auraient pu tuer quelqu’un. »

Une autre agression d’un policier, mais en civil cette fois, a été commise ce lundi soir vers la mangrove de Kawéni. Un fonctionnaire de la Police aux Frontières rentrait de service quand il a reçu là encore un jet de cailloux, « il lui a été délivré 5 jours d’ITT ». Le jeune majeur auteur des faits a été interpellé, et placé en garde à vue, « il est parfaitement connu de nos services », rapporte le commissaire.

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

COMMUNE DE BANDRABOUA

139522
POUVOIR ADJUDICATEUR : Commune de Bandraboua représentée par le Maire, M. Ahamada FAHARDINE MODE DE PASSATION : Le présent marché est un marché public de travaux en procédure...

SCI ELAR CHANFI

SASU ALPHA COM

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139522
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139522
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139522
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139522
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139522
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com