Interpellation de deux mineurs auteurs de violences sur la police

0
336
L'état de la carrosserie après les impacts

Appelés pour une dispute de voisinage à Vahibé ce 23 octobre vers 19h, la police se rend sur les lieux en force, puisque 3 équipages étaient mobilisés. Alors qu’ils avaient terminé leur intervention, ils subissaient de violents caillassages, pire même, puisqu’au lieu de cailloux, ce sont de grosses pierres qu’ils reçoivent sur les carrosseries des voitures, « certaines faisaient 10 kg », rapporte au JDM le commissaire Philippe Jos.

Les carrosseries de voitures sont enfoncées, « et un parebrise a éclaté, blessant une policière par projections d’éclats de verre ». Il faisait nuit, impossible d’identifier les auteurs. Après plusieurs jours de contrôle et une enquête de voisinage, les langues se délient et un groupe d’individus était identifié comme étant susceptible d’avoir participé à l’évènement et interpellé.

Trois jeunes étaient placés en garde à vue et reconnaissaient avoir été présents mais niaient leur participation active. Ils désignaient néanmoins 4 de leurs complices présumés qui étaient interpellés par la BAC vendredi 3 novembre. Lors des auditions, deux d’entre eux reconnaissaient une participation active, l’un en ayant jeté une grosse pierre, l’autre en ayant fait le guet. Ils sont tous les deux mineurs, donc relâchés, « ils seront ultérieurement convoqués devant le juge ».

Difficile de croire que ces mineurs aient pu envisager une seule fois la gravité de leurs actes, « ils auraient pu tuer quelqu’un. »

Une autre agression d’un policier, mais en civil cette fois, a été commise ce lundi soir vers la mangrove de Kawéni. Un fonctionnaire de la Police aux Frontières rentrait de service quand il a reçu là encore un jet de cailloux, « il lui a été délivré 5 jours d’ITT ». Le jeune majeur auteur des faits a été interpellé, et placé en garde à vue, « il est parfaitement connu de nos services », rapporte le commissaire.

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here