30.9 C
Dzaoudzi
vendredi 21 janvier 2022
AccueilEconomiePlan de convergence et achat de poubelles, décidés par les élus départementaux

Plan de convergence et achat de poubelles, décidés par les élus départementaux

Réunis en commission permanente le 29 octobre dernier, les conseillers départementaux avaient à débattre de 15 rapports à l’ordre du jour. Où l’on voit les rangs de la majorité s’étoffer. Une séance qui se terminait en beauté par les Miss, ambassadrices du Département.

En dehors de celui portant sur la Conférence des financeurs, un des rapports phare concerne le rattrapage des retards du territoire et des écarts de développement entre les DOM et la métropole, à travers la signature d’un Plan de convergence. C’est la loi Egalité réelle d’Ericka Bareigts qui a initiés ces engagements entre l’Etat et des acteurs locaux. Un constat des retards qui ne faisait qu’anticiper ce que dénonçait quelques mois plus tard la mobilisation sociale en mars 2018 à Mayotte, le déficit d’investissements structurels et dans le développement économique. Et qui donnait naissance à notre plan de convergence à nous, le Plan Avenir pour Mayotte.

Un plan de convergence qui a des implications juridiques, explique le président du Département Soibahadine Ibrahim Ramadani, dans le sens où tous les documents de planifications et de programmations ultérieurs conclu entre l’Etat et les collectivités concernées « devront être compatibles avec les stratégies de convergence définies dans les plans ». Autant viser juste dès le départ donc, et être ambitieux, pour ne pas se faire avoir. Le plan de convergence et de transformation de Mayotte sera ensuite décliné en contrats de convergence successifs d’une durée maximale de 6 ans.

Il aura également comme but d’atteindre les 17 objectifs de Développement durable de l’Agenda 2030 des Nations Unies.

30.000 tonnes de déchets dans la nature

Des déchets sur la route du site touristique de la plage de Moya ce vendredi

Un autre rapport voté lors de la séance permet au conseil départemental de mettre un pied au SIDEVAM 976. Chargé dans sa compétence communale de collecte et de traitement des déchets, le Syndicat Intercommunal d’Elimination et de Valorisation des déchets de Mayotte (SIDEVAM), ne peut pas se prévaloir d’un bilan positif : « 30.000 tonnes de déchets ménagers et assimilés sont en errance sur le territoire », tel que l’a mis en valeur en 2016 le PEDMA.

Si la collecte et le traitement sont du domaine intercommunal, ce Plan d’Elimination des Déchets et Assimilés est de celui des régions, désormais responsables de la planification de la prévention et de la gestion des déchets sur leur territoire. Face à « l’insuffisance des dispositifs de collecte des déchets ménagers », mais aussi à la « forte augmentation de la population, plus de 20.000 habitants supplémentaires par rapport à 2016 », deux facteurs qui provoquent « la multiplication des dépôts sauvages », le conseil départemental alloue au SIDEVAM 976 une subvention de 92.462 euros, pour l’achat de 2.500 bacs de collecte. Prions qu’ils ne soient ni volés, ni instrumentalisés à d’autres motifs, en alimentant notamment les barrages.

La nébuleuse limite majorité-opposition

Chihaboudine Ben Youssouf se voit confier une mission portant sur les affaires foncières

A noter que plusieurs élus d’opposition se voient confier des missions d’importance. Après Ahamed Attoumani Douchina (Bouéni) à la coopération régionale, on va retrouver Nomani Ousseni (Sada) en pilote de l’Aménagement du territoire, et Chihabouddine Ben Youssouf (Mamoudzou), sur le foncier. La limite entre majorité et opposition devient donc plutôt floue.

Deux rapports concernaient pour avis le projet de décret pris pour l’application de la loi Immigration du 10 septembre 2018, pour modifier notamment le code de justice administrative. Il s’agit des contentieux liés à la contestation de certains reconduits à la frontière.

Deux autres rapports concernent le cofinancement du dispositif européen LEADER, en complément du FEADER donc, pour 11.936 euros, répartis entre Planète Mayotte, 13 Productions, AME Tsimkoura et Hip Hop Evolution, et 1.200 euros pour l’Intercommunalité 3C0.

Les reines de beauté n’ont pas été oubliées par les conseillers et -llères départementaux, puisqu’une participation aux frais de représentation de l’année pour Miss Prestige et Miss Mayotte, a été votée, de 70.000 euros pour la première, et de 25.600 euros pour la seconde.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Conseil des prud’hommes, les présidents élus, “le bateau peut partir”

139520
C'est une première à Mayotte, le conseil des Prud'hommes remplacera dès février le tribunal du travail. Les conseillers ont fini leur formation et élu leurs présidents ce jeudi, avec un certain équilibre entre employeurs et employés qui augure la poursuite du travail dans des conditions sereines.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139520
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139520
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139520
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139520
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139520
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com