27.9 C
Dzaoudzi
lundi 17 janvier 2022
AccueilEconomieLe lycée agricole de Coconi toujours en droit de retrait

Le lycée agricole de Coconi toujours en droit de retrait

Le drapeau FO flottait ce samedi encore devant le lycée agricole de Coconi. Difficile de passer à côté de la revendication portée par le personnel du lycée, syndiqué ou non, qui n’a cependant pas empêché le marché paysan de se tenir.

Avant que les visiteurs ne se déversent sur les stands pour déguster jacques ou samossas aux crevettes, pour se coiffer d’un chapeau de Sada ou acheter un porte-clés aux couleurs des chiromani, ils étaient arrêtés à la porte pour signer une pétition de demande de sécurisation du site.

Des sites, plutôt, puisque celui de Valarano où se sont déjà déroulées deux agressions, est particulièrement concerné. Il abrite des élevages laitiers, mais aussi de volailles, et la cocoteraie, « c’est d’ailleurs sur celle-ci que son responsable s’est fait agresser il y a un an », rapporte Cécile Morelli, Chargée de mission du lycée. Un troisième site est également concerné, celui de l’atelier agroalimentaire.

A la suite du violent cambriolage du lycée agricole en avril 2018, où 8 personnes armées de chombo avaient fait irruption dans la nuit, neutralisant les alarmes, pour dérober du matériel informatique, des gardiens avaient été recrutés, « mais sur nos fonds propres. Nous sécurisons aussi Valarano depuis le 1er novembre, mais toujours sur un budget qui n’était pas destiné à ça. Nous allons être obligés à un moment de répercuter les coûts sur les produits vendus, dont les poulets. »

Les canards ne s’envolent plus

Cécile Morelli rapporte l’impatience du personnel

Le personnel du lycée demande des moyens à la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DAAF), mais sans écho pour l’instant, « c’est notre autorité de tutelle, la Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche du ministère de l’Agriculture, qui doit débloquer ces fonds destinés au gardiennage ».

Depuis que leurs gardiens sont opérationnels sur le lycée agricole, ils ont constaté une nette amélioration de la situation, « il n’y a plus de vols de canards », nous arrivons à planifier la production maintenant.

Ils demandent également une formation de self-défense, « et des talkies walkies, équipés d’un système d’alerte, beaucoup plus efficace que les téléphones portables ».

Si le marché paysan s’est malgré tout tenu, “c’est justement pour ne pas priver le lycée de ces recettes supplémentaires à un moment où nos besoins sont importants”. Les élèves ne sont donc plus accueilli depuis dix jours, “un mouvement qui mobilise les personnels adhérents à l’intersyndicale et les non syndiqués”.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Labattoir ce lundi pour cause de travaux

139532
Pour cause de travaux de dévoiement du réseau de distribution, la Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139532
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139532
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139532
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...

Après plusieurs années, où en sont les travaux de la salle de cinéma Alpa...

139532
Cela fait déjà plusieurs années que l’idée de se faire une toile à Mamoudzou relève du fantasme pour nombre d’habitants. Depuis la fermeture, les travaux auront été nombreux, et à ce jour, restent inachevés....

Avec le “vaccin expérimental”, Mansour Kamardine inocule le “désarroi” à Olivier Véran

139532
La question du député LR au gouvernement fait le buzz. Mansour Kamardine estime que les vaccins anti-covid sont inoculés à un stade "expérimental". Il a demandé au ministre de la Santé "combien de doses" il faudrait pour chaque Français. Olivier Véran a exprimé son "désarroi", considérant le député "isolé" et dénonçant ses propos "alors que des milliers d'humains ont été vaccinés et que le vaccin sauve des vies"
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com