L’avancement du Plan Avenir pour Mayotte en un clic

0
585
Présentation du site "Transparence" ce mardi

C’est plus la casquette de Délégué du gouvernement que celle de préfet que Dominique Sorain avait coiffée ce mardi matin pour annoncer la publication d’un site dédié à l’avancement de Plan d’action pour l’avenir de Mayotte. La ministre Annick Girardin présente à Mayotte du 13 au 15 mai 2018, avait annoncé un engagement de l’Etat sur 53 mesures découpées en 125 actions, se montant à 1,3 milliard d’euros.

Même si des points réguliers sont faits par le préfet, comme l’installation du Gelic de lutte contre l’immigration clandestine, l’inauguration de la brigade de Koungou ou la confirmation des mesures pour une ARS autonome, il manquait un document global, détaillé et remis à jour régulièrement. C’est fait, avec le site Transparence Outre-mer, dont un précédent est à retrouver en mars dernier en Guyane pour pointer les avancées de l’ « accord de Guyane ».

Trois objectifs animent la démarche : de la transparence, comme le demandaient les collectifs à l’origine du mouvement social, une meilleure connaissance de l’action de l’Etat au quotidien, et l’accessibilité au grand-public de l’avancée des mesures du plan.

Pierre-Henri Giraud, le stagiaire ENA chargé de mission, souris en main pour une démo

Pour accéder aux mesures, il suffit de cliquer sur une des 8 grandes rubriques, sécurité, économie, scolaire, etc., et de faire défiler. En bleu, les mesures en cours, en vert, celles qui sont en place. Certaines sont remises à jour, d’autres sont toutes fraîches, intitulées « Dernière actualité », comme l’élaboration d’un plan pluriannuel de formation/professionnalisation des personnels administratifs. Nous reviendrons sur différents points de ce plan, sur lesquels les médias ont interpellé le préfet.

On peut aussi passer par les 6 grands blocs d’actualité, ou par une cartographie géographique interactive, « en cours d’élaboration ».

Un site internet compatible avec tous les navigateurs, ordinateurs, tablettes ou téléphone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here