21.9 C
Dzaoudzi
mercredi 5 octobre 2022
AccueilorangeL’ACCD’OM en appelle à la solidarité nationale pour Mayotte

L’ACCD’OM en appelle à la solidarité nationale pour Mayotte

Le dispensaire Jacaranda à Mamoudzou
Affluence au  dispensaire Jacaranda à Mamoudzou

La 1ère motion porte sur la « lutte contre l’immigration clandestine à Mayotte et en Guyane ». Elle intègre la « pression grandissante et incontrôlée de l’immigration clandestine sur le territoire de Mayotte » et son impact sur les services publics, notamment ceux « dégradés » de « la santé et l’éducation ». (Lire Motion immigration Mayotte ACCDOM)

Constatant l’échec à Mayotte et en Guyane de la lutte contre l’immigration irrégulière qui « relève des compétences régaliennes », les communes ultramarines demandent instamment la mise en place « d’une réflexion visant à obtenir l’intervention, à terme, de l’agence européenne Frontex sur ces deux territoires et plus largement sur l’ensemble des Outre-mer qui sont dans leurs bassins géographiques respectifs les portes d’entrée dans l’Union européenne. »

Frontex aide les États membres de l’UE et les pays associés à l’espace Schengen (dont ne font pas partie les DOM) à gérer leurs frontières extérieures.

Solidarité des communes ultramarines

La 2ème motion porte sur la convergence des dotations des collectivités de Mayotte. Se basant sur le rapport de la Cour des Comptes « La départementalisation de Mayotte : une réforme mal préparée, des actions prioritaires à conduire », rendu public le 13 janvier 2016, la motion souligne une situation toujours inégalitaire, en évoquant« la situation financière dégradée du Département et des communes de Mayotte dont les dotations restent inférieures à celles des autres collectivités d’Outre-mer exerçant les mêmes compétences. » (Lire ACCDOM Motion DGF Mayotte)

Et demande que les préconisations de la Cour des Comptes soient suivies, et surtout, appelle à une solidarité nationale pour une « convergence effective des dotations avec les autres collectivités d’Outre-mer exerçant les même compétences. »

Tout en faisant intervenir la commission consultative sur l’évaluation des charges pour accompagner le processus de mise en œuvre de la départementalisation de Mayotte.

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

* Association des communes et collectivités d’Outre-mer

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Le centre social de Bouéni entend participer à résorber l’illettrisme

139533
Alors que l’illettrisme affecte une personne sur deux à Mayotte, ce taux étant deux fois plus élevé dans les quartiers prioritaires, le centre social...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139533
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139533
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139533
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139533
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139533
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com