A Acoua, on fait du lobbying jusqu’à Paris

0
88
Avec Xavier Brunetière, le conseiller du premier ministre
La délégation d'Acoua avec la ministre Laura Flessel
La délégation d’Acoua avec la ministre Laura Flessel

« On ne peut pas être fier d’avoir les Jeux Olympiques si on ne met pas en place un véritable plan de développement des infrastructures sportives sur l’ensemble du territoire français », a déclaré Président de l’ANDES, Marc Sanchez, à l’issue du congrès organisé les 5 et 6 octobre à Nice par l’Association Nationale Des Elus chargés du Sport, et avant d’annoncer un déplacement « dans les prochains mois » dans l’océan Indien.

Désireux de tirer leur épingle du jeu, la délégation de la commune d’Acoua y assistait, conduite par le 1er adjoint au maire Soibaka Chaka. Les échanges ont porté sur les différents projets de rénovation des équipements sportifs en soulignant la nécessité de retenir sur le Fonds Européen d’Intégration 2018 les dossiers de la commune qui n’ont pu l’être avant priorité ayant été donnée à la crise de l’eau.

Les travaux du congrès tenus en présence de la Directrice du Centre National du Développement du Sport (CNDS) a permis d’envisager les voies et moyens pouvant permettre aux collectivités de faire face à la réduction programmée des moyens dédiés au sport dans le budget Outre-mer 2018. « Une opération de sensibilisation des élus de Mayotte sur la mobilisation des fonds européens pourra être organisée prochainement à Mayotte par l’ACCDOM* », indique la délégation.

Un outil pour la rénovation des quartiers

Avec Xavier Brunetière, le conseiller du premier ministre
Avec Xavier Brunetière, le conseiller du premier ministre

La veille, ils étaient reçus à Matignon par Xavier Brunetière, conseiller Outre-mer du Premier Ministre. Le conseiller a souligné la pertinence du projet d’aménagement du front de mer au regard du Plan national des risques et de la nécessité de développer des résiliences face au changement climatique. Il s’est engagé à appuyer le financement sur des crédits relevant de la préfecture de Mayotte du Centre culturel, de la bibliothèque et de la MJC. Un point d’étape est programmé avec la préfecture de Mayotte dans le courant de la première quinzaine du mois de novembre 2017.

S’agissant de la rénovation des quartiers Tsimtouhi (Acoua) et Miréréni (Mtsangadoua), non élus à l’ANRU, et « qui présentent des conditions de vie particulièrement difficiles », ils pourront faire l’objet d’une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH).

La pérennité de l’animation périscolaire et de l’accès pour tous aux loisirs et à la culture implique la rénovation des équipements culturels et sportifs. Un dossier qui a été abordé avec Dominique Consille, Conseillère Outre-mer du Ministre de la cohésion des territoires. Qui, elle aussi, a pris l’engagement de sensibiliser à son tour la préfecture.

Le lobbying en issue de secours

L'AG de l'ANDES
L’AG de l’ANDES

En ce qui concerne l’armement intermédiaire de la Police municipale d’Acoua et des équipements des agents ASVP, plusieurs communes de Mayotte pourront procéder à des achats groupés et bénéficier de tarifs préférentiels auprès d’une centrale d’achat publique, l’UGAP.

Un travail de lobbying que la commune entend poursuivre « dans les différents cabinets ministériels qui semblent parfaitement disposés à accompagner les collectivités de Mayotte ». La seule issue selon eux au financement de ses projets dans le cadre de son programme d’action 2017-2020 adopté par son Conseil municipal.

Ce travail sera poursuivi en marge du congrès de l’AMF prévu fin novembre prochain à Paris, notamment auprès du cabinet du Premier ministre « qui a d’ores et déjà accepté de recevoir le Maire d’Acoua pour faire un premier bilan d’étape de la mise en œuvre des mesures d’accompagnements envisagées par l’Etat au profit de la commune ».

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

* ACCDOM : Association des Communes et Collectivités D’Outre Mer

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here