Conseil départemental : la grève continue. Les syndicats reçus demain matin

0
147
Boinahedja Haoussi, président de l'intersyndicale
Boinahedja Haoussi, président de l’intersyndicale

« On veut discuter avec le président Soibahadine pour qu’il nous entende » réclamait ce jeudi matin le président de l’intersyndicale Haoussi Boinahedja, alors que les barges étaient bloquées par le mouvement.
Dans un communiqué (voir ci-dessous), l’intersyndicale indique qu’elle sera reçue ce vendredi matin, mais que le mouvement continue, y compris d’éventuelles perturbations de la barge.
Une situation incohérente aux yeux du président du conseil départemental Soibahadine Ibrahim Ramadani. « Nous avons reçu le préavis de grève mardi dernier, pour une grève le 11, soit 6 jours après. Le lendemain, mercredi, j’ai demandé à mes services de recevoir l’intersyndicale le lendemain. Elle a demandé une réunion de négociations le vendredi, mais dans la soirée du mercredi, l’intersyndicale a décliné l’invitation et annoncé qu’elle se mettrait en grève dès lundi. Nous avons interprété une volonté de l’intersyndicale d’obtenir la grève. Mais pour nous, l’intérêt d’un préavis est justement de l’éviter ! Là, j’ai proposé de les rencontrer demain matin au Conseil Départemental, pour tenir la réunion qui aurait dû avoir lieu vendredi dernier. Quant au blocage de la barge ce matin, je la déplore, c’est une stratégie de surenchère » conclut-il, notant qu’empêcher les piétons d’embarquer était contraire au communiqué relayé dans la presse hier soir.thumbnail_communiqué de presse du 14 09 17

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here