Naissances: Mayotte continue de battre tous ses records

0
240

CHM accueil maternité 1Mayotte plus jeune département de France ? C’est toujours vrai et c’est même encore plus vrai. L’Insee a dévoilé ce jeudi matin son étude sur la natalité dans le département, avec une nouvelle fois de nombreux records à la clé.

Tout d’abord, celui des naissances. En 2016, 9.500 enfants sont nés à Mayotte de mères domiciliées sur le territoire, soit le plus haut niveau jamais enregistré. Et la particularité de ce boom de la natalité est qu’il est récent. Le nombre de naissances baissait en effet jusqu’en 2013. Cette année-là, Mayotte avait enregistré 6.560 bébés. Depuis, la situation s’est brutalement inversée : le nombre de naissances a ainsi augmenté de 45% entre 2013 et 2016.

Ce nombre de naissance est très important, comme en témoigne une comparaison faite par l’Insee : en Guyane, dont le nombre d’habitants est pourtant proche de celui de Mayotte, ce sont 2.230 naissances de moins qui ont été enregistrées en 2016.

74% de mamans étrangères

Le nombre de naissances à Mayotte (Source: INSEE)
Le nombre de naissances à Mayotte (Source: INSEE)

«Les mères natives de l’étranger sont les principales contributrices de cette forte progression», explique l’Insee. En effet, 74% des enfants nés en 2016 à Mayotte ont une mère de nationalité étrangère, comorienne pour la plupart (69%). La progression est de 7 points par rapport à 2014. Entre 2014 et 2016, elles ont donné naissance à 2.000 enfants supplémentaires (+44%). Quant aux mères natives de Madagascar, elles contribuent en 2016 à 5% des bébés de Mayotte, soit 470 nourrissons contre 290 naissances l’année précédente. En comparaison, la hausse des naissances issues de mères natives de Mayotte est très modeste: 100 naissances de plus en 2016 par rapport à 2014, soit une augmentation de 5%.

L’évolution est telle que cela transparaît désormais dans les chiffres à l’échelle nationale française: les Comores apparaissent désormais parmi les nationalités les plus fréquentes des mères étrangères au niveau national. Parmi les départements français, c’est à Mayotte que la proportion de naissances de mères de nationalité étrangère est la plus élevée (74%), loin devant la Guyane (51%) et la Seine-Saint-Denis (41%).

42% des bébés ont 2 parents étrangers

Parallèlement, un enfant sur deux est né en 2016 d’un père de nationalité étrangère, principalement comorienne, une proportion identique à celle de 2015. Au final, le nombre d’enfants nés de parents tous deux de nationalité étrangère augmente fortement. Ils représentent 42% des naissances en 2016, contre 28% des naissances en 2014.

La nationalité des mères qui accouchent à Mayotte
La nationalité des mères qui accouchent à Mayotte

La proportion de nouveau-nés dont au moins un des parents est français diminue donc nettement. Actuellement à Mayotte, près de 60% des bébés ont au moins un de leurs parents français. La proportion diminue mais leur nombre augmente, passant de 5.200 en 2014 à 5.500 en 2016.

Il est à noter qu’à la naissance de leurs enfants, les mères de Mayotte sont plus jeunes que dans le reste de la France : elles sont âgées en moyenne de 28 ans, deux ans de moins que sur le reste du territoire français.

Deux tiers des mères accouchent à Mamoudzou

La maternité de Mamoudzou concentre les deux tiers des accouchements. La grande majorité des autres naissances sont prises en charge dans les maternités de Dzaoudzi, Dzoumogné, Kahani et Mramadoudou.

Enfin, plus de 90% des bébés naissent hors du cadre du mariage civil, le mariage traditionnel restant quasiment universel (98% des mariages), tandis que le mariage civil étant encore marginal.

PM
www.lejournaldemayotte.com

La nationalité des parents dont les enfants naissent à Mayotte
La nationalité des parents dont les enfants naissent à Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here