Comores : toujours aucune interconnexion entre Comores Telecom et Telma

1
261

L’Autorité comorienne de régulation des technologies de l’information et de la communication (Anrtic) n’a toujours pas réussi à permettre l’interconnexion entre le réseau mobile de Comores Telecom, l’opérateur historique, et celui de Telma. Les abonnés d’un des deux réseaux ne peuvent donc toujours pas appeler ceux de l’autre. Pourtant, ce mardi 1er août devait entrer en vigueur une interconnexion entre les deux réseaux télécoms, selon une nouvelle décision du gendarme national du marché télécoms datée du 24 juillet.

Telma Cabine téléphoniqueLes tensions entre les deux opérateurs datent de l’arrivée de Telma aux Comores en décembre 2016.
A l’époque, Telma accusait Comores Telecoms de lui bloquer l’accès à la station d’atterrissage du câble sous-main de fibre optique EASSY, à Moroni. Le consortium EASSY avait dû menacer l’opérateur historique de représailles pour que Telma accède enfin à la station.

L’interconnexion dépend pleinement de Comores Telecom, et ni l’Assemblée Nationale, ni les conseillers du président de la République, ni le secrétaire général du ministère des Transports, n’ont réussi à faire plier l’opérateur.

Comores Télécom exigerait la révision de la convention de Telma-Comores, la fin de certains avantages, notamment fiscaux accordés au nouvel opérateur, et la révision des tarifs des appels internationaux entrants de son concurrent.

Après la fin du secteur aérien, les Comores vont-ils réussir à ruiner leur fragile économie des télécoms?

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here