Un gendarme blessé à Pamandzi : "Une lâche agression", condamnée par les ministres de l'Intérieur et des Outremer

0
128

gendarmesUn gendarme a été grièvement blessé dans la nuit de samedi à dimanche lors d’une intervention à Pamandzi. Alors que deux bandes s’affrontaient dans la zone du boulevard des Amoureux, la gendarmerie a tenté de les disperser. “Des pierres ont été jetées, l’une d’entre elles a atteint un gendarme”, explique le service de communication de la gendarmerie. Il a été transféré d’urgence à l’hôpital de Mamoudzou.

Matthias Fekl, Ministre de l’Intérieur, et Ericka Bareigts, Ministre des Outre-Mer, ont condamné dans un communiqué commun, “la lâche agression commise hier soir, samedi 13 mai 2017, à l’encontre d’un gendarme assurant la sécurité de nos concitoyens à Mayotte.”

Le Ministre de l’Intérieur et la Ministre des Outre-mer lui adressent “leurs vœux de prompt et complet rétablissement et assurent de leur plus entier soutien à sa famille, ses proches et l’ensemble de ses collègues du commandement de gendarmerie de Mayotte.”

Ils rajoutent qu’un peloton de gendarmerie mobile a été engagé en soutien des gendarmes du groupement pour sécuriser les lieux sensibles de « Petite-Terre », sur les communes de Pamandzi et de Dzaoudzi-Labattoir. “Tout sera mis en œuvre pour que les responsables de cet acte odieux soient retrouvés et traduits devant la justice. Matthias Fekl renouvelle son total soutien aux gendarmes et aux policiers dans l’accomplissement de leur difficile mission au service de la sécurité des Français, en Hexagone et dans les Outre-mer.”

Des repérages sont en cours en vue d’interpellations qui pourraient être rapidement réalisées.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here