28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilOcéan IndienUn missile antiaérien tiré par erreur s'écrase sur la capitale malgache

Un missile antiaérien tiré par erreur s'écrase sur la capitale malgache

Midi Madagasikara 23 3 17Les habitants du quartier de Tsiadana à Tananarive décrivent tous le même bruit dans la presse malgache: celui d’un projectile venu de nulle part qui s’écrase sur une maison. «Vers 15h15, nous avons vu un objet volant déchirant le ciel, dans un sifflement inhabituel. Ce n’est que quelques minutes après que le pire s’est produit. Un bout de métal coniforme s’est abattu sur la maison et une forte odeur de poudre a été sentie dans tout le bâtiment».

Les mots sont ceux du malheureux propriétaire de la bâtisse détruite. Le météore a traversé la maison de part en part, faisant un gros trou dans le toit et soufflant un pan de mur. Une mère de famille qui était à l’intérieur a reçu un débris sur la tête, «causant une vilaine blessure», racontent nos confrères de Midi-Madagasikara.

Mais les habitants du quartier sont allés de surprise en surprise. Quelques minutes plus tard, une escouade d’hommes en treillis arrive sur place pour constater les dégâts causés par l’événement. Aux riverains, ils ne donnent aucune explication, laissant seulement entendre que l’armée pourrait prendre en charge les blessés. La chose étant parfaitement inhabituelle, elle laissait supposer que l’armée pouvait avoir quelques responsabilités dans la chute de cet OVNI.

Les doutes ont été levés un peu plus tard lorsque le service de communication des armées malgache (SICA) a dû se fendre d’un communiqué qu’on imagine très embarrassant: la défense anti-aérienne de Tananarive venait de tirer un missile sur sa propre capitale.

L’embarrassant communiqué

Bien entendu, la mise à feu était accidentelle. Elle est intervenue lors d’un contrôle des armes et des équipements du Régiment de l’Artillerie antiaérienne. Il s’agissait d’un missile sol-air «Strela», de technologie russe, dont le pays est équipé de longue date pour parer une éventuelle attaque du pays par les airs. Mais la technologie russe n’est plus ce qu’elle était. Si le missile a bien décollé, sa charge explosive n’a pas fonctionné… heureusement.

Le titre de La tribune de Madagascar de ce jeudi
Le titre de La tribune de Madagascar de ce jeudi

Dans la base militaire, un autre blessé est à déplorer, un militaire, responsable à la direction des matériels techniques de l’armée Malgache. Touché à une main, l’armée a indiqué qu’il était brûlé au second degré et pris en charge par un hôpital militaire.

Le pire a été évité

«Les mots nous manquent. Une fois de plus. Il n’y a plus de mots assez forts pour qualifier la stupidité et les agissements de certains éléments de force de l’ordre», tranchent la Tribune de Madagascar, journal toujours en pointe pour dénoncer les défaillances des institutions du pays.

«Entre des militaires qui envoient (involontairement ou non) des missiles sur les habitations des civiles, les policiers qui assassinent un magistrat et un autre groupe de policiers qui mettent le feu à des villages entiers, sans oublier les corruptions traditionnelles et les abus de pouvoir, on ne sait plus quoi penser de ces hommes en uniformes qui sont pourtant très budgétivores», s’emporte le journal qui se demande si l’armée va prendre en charge la reconstruction de la maison.

Il semble tout de même que les habitants de la capitale aient réellement échappé au pire. Selon d’autres médias, deux autres missiles auraient été tirés simultanément. Ils seraient tombés dans des zones non construites sans faire ni victime ni dégâts.

RR
www.jdm2021.alter6.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

CFDT, Laurent Berger, Mayotte

Laurent Berger : « Il faut arrêter le rafistolage permanent à...

0
Mayotte terre de prédilection pour le syndicalisme. Les causes à défendre sont légion. Les inégalités et les injustices pleuvent au moins autant que les averses sur le CHM de Mamoudzou ce mardi, noircissant un peu plus son tableau pour Laurent Berger. Le grand patron de la CFDT* depuis 2012, nous a rapporté ses impressions de première visite sur le territoire
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan