25.9 C
Dzaoudzi
dimanche 2 octobre 2022
AccueilmeteoLa pluie confirme son arrivée en mars

La pluie confirme son arrivée en mars

Dineo perturbe les flux à notre désavantage
Dineo perturbe les flux à notre détriment

« Nous voyons un bon talweg de mousson se dessiner », c’est une boule de cristal efficace que consulte Bertrand Laviec, puisque le Délégué local de Météo France ne s’est pas beaucoup trompé jusqu’à présent. Sans lui enlever son mérite, la finesse du maillage d’étude de la zone y est pour beaucoup.

La petite goutte froide prévue est bien arrivée dimanche, mais comme son nom l’indique, légère, puisque les pluies matinales n’ont pas été suffisantes pour donner un signe encourageant aux communes touchées par la pénurie d’eau. Et les pluies de la semaine passée ne sont pas tombées au bon endroit.

Cette semaine sera sèche, nous a-t-on prédit, elle tient hélas ses promesses. Et Dineo n’aura été d’aucun secours, pire, il perturbe un peu plus les flux : « Sa position et sa force cassent le flux de mousson. Pour en tirer des bénéfices, il aurait fallu qu’il se situe plus à l’est comme Carlos », fait observer Bertrand Laviec.

Des pluies en session de rattrapage

Bertrand Laviec : "L'homme seul responsable des dérèglements climatiques"
Bertrand Laviec voit enfin arriver le talweg de mousson

La semaine du 13 au 19 février est prévue comme très sèche, puis la suivante, légèrement plus humide, et à partir du 27 février, c’est ce bon talweg de mousson qui refait surface. « C’est confirmé par la semaine suivante en mars qui devrait être humide. »

Un décalage qui ne nous garantit pas deux mois de pluies en mars-avril, au même niveau que sont habituellement janvier et février. Mais le météorologue se veut rassurant : « La saison des pluies finit habituellement fin avril-début mai. Nous avons même déjà eu de fortes pluies en mai. Les prévisions saisonnières rapportent ces deux mois comme semblables aux normales. »

Rien ne semble perdu donc, reste à savoir si l’intensité des pluies de rattrapage sera suffisante. « Nous n’avons plus besoin de 60mm de pluviométrie par jour pour recharger les retenues, les sols étant gorgés d’eau », c’est déjà ça. Mais difficile d’estimer la quantité nécessaire au réapprovisionnement total des réserves qui permettrait de passer une saison sèche sans encombre. « Il faut prendre en compte l’évaporation, la part prélevée par les végétaux, les cours d’eau, etc. »

Des pluies qui rechargeaient les retenues en une journée, on en a déjà vu, mais là, nous partons d’un niveau proche de zéro.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

3e édition de la fête du sel à Bandrélé du 7...

139520
La 3e édition de la Fête du sel, organisée par la mairie de Bandrélé, aura lieu du 7 au 9 octobre prochains. De nombreux...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139520
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139520
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139520
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139520
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139520
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com