23.9 C
Dzaoudzi
mercredi 19 janvier 2022
AccueilorangeInterpeller les candidats aux présidentielles, un défi pour les jeunes ultramarins

Interpeller les candidats aux présidentielles, un défi pour les jeunes ultramarins

Nadham Youssouf au centre Nyamba qu'il anime
Nadham Youssouf au centre Nyamba qu’il anime

La jeunesse, « une richesse », dit-on à voix haute, mais une crainte aussi lorsque dans un passé récent, elle est synonyme de hordes qui détruisent. Le chômage est le premier des fléaux qui touche plus de 40% des 15-29 ans ultramarins, contre 18% en métropole. La mobilisation de trois associations Secours Catholique-Caritas France, Médecins du Monde et Apprentis d’Auteuil, avaient débouché en 2014 sur le Plan Jeunesse Outre-mer, retenu par le président Hollande dans son Plan pour les Outre-mer.

Le Secours Catholique a poursuivi par un Défi Jeunes : un questionnaire remis à 932 jeunes dans 6 territoires ultra-marins, les 5 DOM et la Nouvelle-Calédonie. Intéressant car les statistiques proviennent habituellement d’Instituts spécialisés, et sont analysés par des professionnels et/ou des politiques. Nous avons donc là, en direct, la parole des jeunes.

Ils sont principalement collégiens, lycéens ou étudiants, plus de 60% d’entre eux vivent encore chez leurs parents, et 6 sur 10 veulent quitter le territoire où ils vivent, pour les études ou le travail, vers La Réunion pour les jeunes de Mayotte, et la Martinique pour les jeunes Guadeloupéens.

Les jeunes prêts à jouer leurs sketchs
Les jeunes traduisent en théâtre leur vécu

Respect et amour

Lorsqu’ils regardent l’avenir, ils restent optimistes à 70%, à nuancer à Mayotte, où ils sont « inquiets en ce qui concerne l’avenir » à plus de 50%, ce qui peut s’expliquer car plus de la moitié des jeunes interrogés n’avait pas de situation administrative stable.

Les études et le travail restent une priorité dans les motivations, en particulier la formation, surtout « sur les territoires où ils vivent la précarité », à Mayotte et en Guyane, « où l’accès à l’enseignement est entravé par de multiples difficultés : conditions de vie difficiles, éloignement, forte immigration qui demande des réajustements permanents au niveau de l’organisation scolaire (construction, nombre de professeurs, formation..), et présence de jeunes de plus de 16 ans en situation irrégulière qui n’ont pas accès à l’école ou à une formation. »

A la question « Quelles sont pour toi les trois plus grandes sources de pauvreté chez les jeunes ? », les jeunes interrogés à Mayotte et à La Réunion évoquent le chômage ainsi que les difficultés d’insertion et d’accès à l’éducation. Pour les jeunes calédoniens par contre, où l’évolution sociétale apporte des tensions entre tradition et modernité, une des plus grandes sources de pauvreté reste « le manque d’amour et d’attention à la maison » et le « manque de transmission des valeurs ». Dans la même proportion, ils mentionnent « le manque de respect des « vieux », l’absence de motivation et la non-résistance aux tentations ». « Il semblerait donc que, pour les jeunes, la pauvreté ne se limite pas aux aspects financiers », souligne le compte rendu du Secours Catholique.

Victimes en première ligne de la délinquance

Un selfie avec le président Hollande
Un selfie avec le président Hollande lors de son passage à Mayotte

Ils rejoignent les adultes lorsqu’on évoque leurs craintes : l’insécurité et la violence et la délinquance, reviennent majoritairement. Pire, leur message destiné aux décideurs est unanime : ils leur conseillent d’être plus proches des réalités, et leur demandent de s’attaquer aux problèmes du chômage, et d’ « agir contre les fléaux qui gangrènent la société et dont les jeunes sont les premières victimes : la drogue, l’hyper sexualisation, l’alcool, la violence, les effets de la mondialisation. »

Nadham Youssouf, Responsable du Centre Nyamba de Caritas France, nous décrypte ces craintes, lui qui représentera Mayotte dans la délégation des 6 jeunes ultramarins* : « A Mayotte, les jeunes craignent la chimique. Ils ont peur de sortir le soir, peur de se faire attaquer par jeu. » L’hyper-sexualisation, il l’interprète comme une plainte de nombreuses filles : « Elles sont reconnues comme victimes lors d’un viol, mais se plaignent de se faire toucher, tripoter, elles sont gênées. »

Les jeunes étrangers vivant à Mayotte ont naturellement peurs d’être expulsés, peur de la situation socio-économique. Ils représentent le gros de réponses des jeunes qui disent « ne rêver à rien », quand on les interroge sur leur avenir.

Les jeunes ultramarins rejoignent tout à fait la tendance habituelle de la méfiance à l’égard du politique, particulièrement renforcée actuellement, qu’ils traduisent dans un appel au secours : « Arrêtez les magouilles et les mensonges, faites votre vrai travail et aidez les plus démunis. »

Dans l’agenda de la délégation des 6 jeunes*, figure le candidat écologiste Yannick Jadot, un accord de principe du LR François Fillon, « nous devons finaliser les autres et préparer avec le siège national du Secours Catholique nos entrevues qui démarrent le 27 février. »

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

* Maeva Maunier pour La Réunion, Nadham Youssou pour Mayotte, Kathy Queue pour la Nouvelle-Calédonie, Antony Corandichelleux pour la Guyane, Ségolène Lette pour la Martinique et Séverine Simat pour la Guadeloupe

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Covid 19 : Poursuite de la chute des indicateurs

139522
Au cours de la semaine du 10 au 16 janvier, 3.181 cas de COVID-19 confirmés ont été identifiés parmi les patients domiciliés à Mayotte,...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139522
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139522
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Projet de loi, CESEM, Sébastien Lecornu, Mayotte

Le projet de loi organique a-t-il une nouvelle fois tué celui sur le développement...

139522
Deux projets de loi, l’un plombant l’autre, et un mail tardif sur 85 propositions pour développer Mayotte qui tombe la veille des débats du conseil départemental, ont jeté le trouble sur une loi pensée pour développer Mayotte. Les trois-quarts des mesures sont malgré tout applicables en cas d'ajournement du texte par le gouvernement

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139522
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139522
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com