L'éclairage public renforcé par du solaire entre les rond-points SFR et Mega à Kawéni

0
140

Lampadaire solaire EDMLa portion de route entre les giratoires de SFR et Méga reste assez sombre la nuit, impliquant de possible problèmes de sécurité publique. L’État, en partenariat avec la Ville de Mamoudzou, a décidé de porter, “à titre exceptionnel et expérimental”, rapporte la préfecture, la réalisation de travaux d’éclairage public en LED 100 % solaire sur la route nationale 1 à Kawéni entre les giratoires « SFR » et « Méga ».

Un linéaire qui sera équipé de 30 nouveaux lampadaires LED autonomes (alimentés par l’énergie du soleil). Les 10 lampadaires existants seront rénovés avec passage à la technologie LED. “Les lampadaires LED autonomes seront déconnectés du réseau électrique (soit un effacement de 26 MWh/an d’électricité) et les 10 lampadaires rénovés présenteront un meilleur éclairage et une consommation électrique réduite de moitié (soit 290 kWh/an d’économie d’électricité) – réduisant ainsi la pression sur le réseau électrique notamment en heure de pointe”, assure la préfecture de Mayotte

Le gain total en électricité pour ce linéaire de 26,29 MWh/an génère une réduction de plus de 16 kg d’émissions de CO2 par an et une économie de carburant pour les centrales thermiques de 5,36 tonnes.

Les équipements fabriqués en Métropole se composent d’un panneau photovoltaïque permettant une recharge, de jour, des batteries elles-mêmes alimentant le bloc lumineux LED pour un éclairage de nuit.

L’éclairage public solaire présente de nombreux avantages : plus de facture d’électricité, pas de terrassements pour le passage de câbles souterrains et pas de besoins d’extension de câbles électriques pour la collectivité.
Au-delà de cette opération, l’État soutient financièrement les collectivités pour développer l’éclairage public au travers de subventions qui se sont élevées à environ 2 millions d’euros en 2016.

Les travaux ont commencé, pour une mise en lumière du quartier mi-mars.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here