24.9 C
Dzaoudzi
mardi 30 novembre 2021
AccueilorangeLes élus U-NIS pour défendre les trois amendements du sénateur Thani

Les élus U-NIS pour défendre les trois amendements du sénateur Thani

"Nous allons chacun activer nos réseau", souligne Soibahadine Ramadani, entouré de Saïd Omar Oili et Boinali Saïd
“Nous allons chacun activer nos réseau”, souligne Soibahadine Ramadani, entouré de Saïd Omar Oili et Boinali Saïd

Ce n’est plus la peine d’expliquer ce que représente pour les élus de chasser en meutes puisque leur tableau de chasse avait débouché le 26 avril 2016, sur les 10 engagements de Manuel Valls. « Unis, vous allez gagner », leur avait dit le 1er ministre. S’ils ont convié les médias en conférence de presse, c’est justement pour ôter tout doute sur la question.

La délégation qui était partie à Paris s’est désormais constituée en Comité de suivi des engagements : Soibahadine Ibrahim Ramadani, le président du Conseil départemental, les 4 parlementaires de Mayotte, le président de l’Association des maires de Mayotte Saïd Omar Oili, et la Conseillère économique et social Sarah Mouhoussoune.

Les amendements de Thani Mohamed Soilihi à la Loi Egalité réelle sur la baisse de la valeur locative de 60%, sur le recensement annuel et sur la régularisation foncière, avaient été adoptés au Sénat, et doivent maintenant passer le cap de la Commission Mixte paritaire ce lundi. « Les amendements ont 50% de chance de passer », indique le cabinet Mzé conseil qui les épaule. Ils étaient en effet passés au Sénat contre l’avis du gouvernement, et ainsi que celui de la commission.

« L’enjeu est grand »

Des parlementaires qui ne travaillent pas de concert...
Des parlementaires qui ont décidé de travailler de concert…

« Il va donc falloir faire un intense travail de lobbying », lance le président Soibahadine, « je vais solliciter mon réseau LR, le député Boinali le sien plus à gauche et Saïd Omar Oili celui du centre. »

Une union sacrée, jure-t-il, au point que « le député Aboubacar annonce qu’il va défendre les textes bec et ongles ». Absents précisément pour cause de travail parlementaire à Paris, Ibrahim Aboubacar et Thani Mohamed ont fait passer des communiqués, appuyant ainsi l’idée de volonté commune. Le premier, lu par Guillaume Jaouen, Mzé conseil, est motivé « par la volonté de défendre en commission mixte paritaire toutes les dispositions allant dans l’intérêt de Mayotte, qu’elles viennent du Sénat ou de la première lecture à l’Assemblée nationale. »

Thani Mohamed de son côté, répète que ses amendements « sont importants parce qu’ils permettront de réintroduire plus de justice et d’équité. Ils vont dans le sens de l’égalité réelle, objet de cette loi. L’enjeu est grand, il ne s’agit pas de mesurettes », un communiqué lu par Sarah Mouhoussoune.

« Un signe positif alors que nous avons touché le fond »

Raïssa Andhum, la conseillère départemental de Koungou, également présente, appelait « à une unité de tous les élus, conseillers départementaux et maires de Mayotte », une union sacrée, tandis que Fatima Souffou, 1ère VP du CD, se réjouissait, « cette démarche commune, c’est une première à Mayotte, un signe positif alors que nous avons touché le fonds dans tous les domaines. »

Fatima Souffou, Raïssa Andhum et Sarah Mouhoussoune
Fatima Souffou, Raïssa Andhum et Sarah Mouhoussoune

Les autres engagements de Manuel Valls ont été inscrits dans la loi Egalité réelle. L’octroi de mer alloué aux communes sur 3 ans, et compensé au département, se monte à 8 millions d’euros chaque année, attribués à la section Investissement, le coefficient correcteur de la croissance de la population est abandonné au profit d’une dotation de 2 millions d’euros, « nous y gagnons », indique Saïd Omar Oili, et la Dotation globale de fonctionnement pour l’exercice des compétences régionales est de 800.000 euros.

Les élus ne vont pas chômer dans les jours à venir, puisque les textes passent lundi 6 février en Commission mixte paritaire, et, la loi Egalité réelle sera adoptée d’ici la fin du mois de février.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

COVID, ARS, MAYOTTE, OMICRON

Covid : baisse des indicateurs à Mayotte, des nouveaux Omicron suspectés...

0
Le territoire continue à être épargné par l'épidémie qui affole la métropole et les autres DOM. Le taux d'incidence descend à 21,8 cas pour...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan