30.9 C
Dzaoudzi
vendredi 20 mai 2022
AccueilEconomieLes micro-crédits de l’Adie toujours au cœur de l’économie mahoraise

Les micro-crédits de l’Adie toujours au cœur de l’économie mahoraise

De nombreux porteurs de projets venus assister au lancement de la nouvelle campagne de l'Adie, ce lundi matin
De nombreux porteurs de projets venus assister au lancement de la nouvelle campagne de l’Adie, ce lundi matin

Les chiffres des micro-crédits octroyés par l’Adie aux porteurs de projets mahorais ne cessent de battre des records. Après 6,5 millions d’euros injectés dans l’économie locale l’an dernier, l’association espère atteindre les 7,5 millions en 2016. Nulle part ailleurs, la place prise par l’association atteint, en proportion, un tel niveau. «On a une implantation à Mayotte qui est très importante et pourtant, parce que la population est très jeune, nous devons continuer à communiquer pour nous faire connaître», explique Emmanuel Legras, le responsable de l’Adie à Mayotte.

L’association lance sa 3e campagne de communication dans notre département et son message est simple: face à une économie qui n’est pas en mesure de fournir des emplois à tous, la création d’activité est le bon moyen pour construire un parcours professionnel.
adie-2016A Mayotte, la difficulté pour certains publics d’accéder aux services bancaires et des crédits plus classiques expliquent aussi cette omniprésence de l’Adie. «Il faut savoir que le taux de bancarisation à Mayotte n’est que de 60%, le plus bas de France. Et le taux d’accès aux crédits pros n’est que de 12%», précise Emmanuel Legras.

Une action adaptée aux porteurs de projets

Résultat, avec son slogan «Il n’y a pas d’âge pour créer sa boite», l’Adie veut convaincre toujours plus de jeunes mais aussi de seniors de se lancer. «On propose des formations, du coaching gratuit… Nous ne sommes pas dans une démarche commerciale vis-à-vis des porteurs de projets. Avec les jeunes, on travaille par exemple à l’émergence de projets, pour mettre des mots sur des envies et les transformer en projet».

Aves les seniors, dont beaucoup de femmes, il s’agit plutôt de valoriser une expérience et des savoir-faire. «La particularité de ces porteurs de projets est qu’un fort pourcentage d’entre eux est illettré. Donc, on s’adapte avec des formations très imagées, avec beaucoup de visuels et de vidéo», précise Emmanuel Legras.

Emmanuel Legras poursuit la politique à succès de l'Adie à Mayotte
Emmanuel Legras poursuit la politique à succès de l’Adie à Mayotte

Résultat, la confiance est là… Et des deux côtés. Car l’autre particularité des micro-crédits de l’Adie à Mayotte est la qualité des remboursements. A l’échelle nationale, le taux de recouvrement est de 96%. A Mayotte, l’an dernier, il était de 99,6% ! «Les gens mettent un point d’honneur à rembourser pour plusieurs raisons. D’abord, ils savent que nos crédits sont renouvelables et qu’ils peuvent en obtenir de nouveaux pour continuer à se développer. Et puis, d’un point de vue culturel, il y a l’idée qu’on ne laisse pas de dette.»

Bientôt une 4e agence

L’Aide dispose à Mayotte de trois agences, à Mamoudzou, Dzoumogné et Chirongui. «Une 4e va bientôt ouvrir à Chiconi pour proposer un maillage de Grande Terre plus important. Sur Petite Terre, nous avons une permanence tous les mardis à la mairie et nous aidons entre 50 et 70 porteurs de projets tous les ans. Si nous dépassons les 100, nous y ouvrirons une autre agence».

Pour cette campagne, l’Adie s’appuie sur un partenariat avec Pôle Emploi, qui communique sur les actions de l’association, et les communes de Mamoudzou, Bandrélé, Chiconi, Mtsamboro et Chirongui. Ainsi, l’Adie propose des rencontres tout au long de la semaine dans ces communes de 8h à 16h: ce lundi 10 octobre à la mairie de Mamoudzou, demain mardi 11 à la mpairie de Bandrélé, mercredi 12 à la mairie de Chiconi, jeudi 14 à la maison des services publics de Hamjago et enfin vendredi 14 octobre à l’école maternelle de Chirongui.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Olive crowd, Swansea, Mayotte, nappy

Une chercheuse mahoraise lance Nyfasi, le peigne qui apprivoise les cheveux...

139125
Elle se positionne sur un marché sans concurrence : le docteur Youmna Mouhamad lance un peigne pour que coiffure ne rime plus avec torture chez celles qui affichent avec coquetterie leurs cheveux afro. Chercheuse en Angleterre, elle y a bénéficié de gros coups de pouce qui lui ont permis de lancer son produit et de le breveter. Il faut maintenant passer à la vitesse supérieure en levant des fonds
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139125
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139125
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139125
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139125
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim

« Gi la wa Maore », lancement de la campagne pour les législatives chez...

139125
Les élections législatives se déroulant les 12 et 19 juin prochains, Les Républicains ont présenté leurs candidats, leurs suppléants dans les deux circonscriptions de l’île ainsi que le projet politique porté à l’échelle locale.  La conférence de presse s’est tenue ce jeudi au restaurant le 5/5.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com