Un débris du MH370 retrouvé au Mozambique

1
87

Malaysia airlinesIl s’agirait d’un morceau triangulaire d’un mètre sur un mètre, retrouvé en mauvais état de conservation, avec malgré tout de la peinture rouge sur un côté. Sur l’autre, figurerait des numéros qui permettraient d’identifier une partie de la queue du Boeing 777, rapporte Le Figaro.

Le débris aurait été retrouvé à plus de 2.000 km du crash estimé de l’avion au sud-est de l’Australie.

Le Boeing de la compagnie Malaysia Airlines qui devait relier Kuala Lumpur à Pékin, a disparu des écrans le 8 mars 2014, peu après son décollage. Il y avait 239 personnes à bord, dont 4 français.

L’hypothèse d’un acte intentionnel

Plusieurs débris de l’avion avaient été retrouvés, dont un fragment d’aile à La Réunion, d’autre au Mozambique. La thèse d’un crash est donc retenue bien que la carcasse de l’appareil n’ait pas été retrouvée.

Selon Boeing, il volait très vite au moment de plonger dans l’eau, « à plus de 200 km/h », rapporte lexpress.fr.

Au début du mois d’août, la BBC rapportait les propos d’un ancien responsable du Bureau de la Sécurité aérienne canadien, qui a conduit plus de 200 enquêtes sur des crash aériens : « « Quelqu’un pilotait l’avion jusqu’à la fin. Quelqu’un a mené l’avion dans l’eau. Il n’y a pas d’autre hypothèse. »

Autre élément, toujours rapporté par l’Express, le pilote aurait testé un trajet différent de celui habituellement pratiqué, et d’après un simulateur de vol qu’il avait lui-même élaboré, le conduisant au sud de l’Océan indien.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here