L’interpellation à Marseille d’un homme recherché pour des vols à main armée à Mayotte

0
93

GendarmerieLa cavale aura donc duré 7 mois. Après une longue traque, les gendarmes de Mayotte et des Bouches du Rhône sont parvenus à identifier et localiser un homme qui serait impliqué dans des cambriolages à Mayotte.

Après un transfert depuis la métropole, il a été entendu ce jeudi par le juge d’instruction en charge de l’affaire et placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Majicavo.

Les faits remontent au 12 décembre 2015. En milieu de matinée, le centre opérationnel de la gendarmerie de Mayotte est avisé qu’un vol à main armée vient de se produire au supermarché «Somaco» à Combani.

A priori, les malfaiteurs étaient cinq à bien avoir préparé l’opération. Deux individus (conducteur et passager avant) débarquent d’une Ford Fiesta bleu foncé, équipée de vitres teintées et avec des plaques d’immatriculation camouflées.

Avec une arme de poing

Alors que trois autres personnes attendent dans le véhicule, les deux principaux protagonistes font irruption dans le supermarché, visages dissimulés. L’un d’eux dispose d’une arme de poing.

S’exprimant en français et sous la menace de l’arme, ils tiennent en respect le commerçant et deux clients puis se font remettre la somme de 250 euros contenue dans la caisse. Ils prennent ensuite la fuite à bord de leur véhicule vers le Sud, en direction du village de Kahani.

C’est ainsi que commence une longue traque. Rapidement, les enquêteurs se rendent compte que les auteurs de ce vol à main armé seraient aussi impliqués dans le braquage du bureau de poste de Passamainty, une demi-heure plus tôt. Là-bas, le butin était de 400 euros.

Malgré le dispositif de recherches aérien et terrestre, les malfaiteurs parviennent à semer les gendarmes sur la commune de Dembéni.

Sept mois de recherches

Mais tout vient à point à qui sait attendre… A l’issue d’une enquête menée conjointement par la gendarmerie de Mayotte et le commissariat de Police de Mamoudzou, deux personnes sont interpellées et gardées à vue. Déférées le 15 décembre dernier, elles ont été mises en examen pour vols avec arme et placées en détention provisoire au centre pénitentiaire de Majicavo.

Ce même-là, un 3e homme est parvenu à disparaître dans la nature. Un mandat de recherches est délivré à son encontre de même qu’une commission rogatoire pour que la section de recherches de Pamandzi poursuive d’enquête.

C’est donc finalement à Marseille qu’il sera retrouvé début août avant de revenir à Mayotte.

RR
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here