CJSOI: On a frôlé l’incident diplomatique à cause des tenues des jeunes Mahorais

0
101

Pour les 10es Jeux de la CJSOI organisés à Tananarive, les autorités malgaches voulaient absolument éviter de revivre l’incident diplomatique de La Réunion. En pleine cérémonie d’ouverture des Jeux des Îles (JIOI) en août dernier, la délégation comorienne avait quitté le stade et boycotté la compétition, après que la délégation de Mayotte ait défilé derrière le drapeau français et la bannière «France océan Indien».

Une vague bleue à l'aéroport de Mayotte
Les logos « Préfet de Mayotte » et « CROS France » sur les tenues des jeunes mahorais

Samedi pourtant, nos confrères de RFI racontent que «les événements ont failli déraper, car le logo de la France -Marianne sur fond bleu, blanc, rouge- était présent sur les survêtements des athlètes mahorais. Un détail qui n’a pas échappé au ministre des Sports comorien qui s’est senti offensé», relate la radio.

Le ministre a demandé une réunion pour «discuter du problème» mais «après la cérémonie, les tensions sont retombées. La réunion a été reportée», expliquent nos confrères.

Les tenues de nos jeunes ont été fournies par la DJSCS (Direction jeunesse, sport et cohésion sociale) et le CROS (Comité régional olympique et sportif) et arborent donc les logos de l’Etat.
Pour la petite histoire, les tenues des Mahorais ont été fabriquées en même temps que celles des jeunes de La Réunion et elles sont arrivées à Mayotte avec les logos… réunionnais. Des retouches ont été nécessaires pour remplacer les mentions «La Réunion» par «Mayotte».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here