24.8 C
Mamoudzou
mardi 7 février 2023
AccueilFil infoCJSOI: On a frôlé l’incident diplomatique à cause des tenues des jeunes...

CJSOI: On a frôlé l’incident diplomatique à cause des tenues des jeunes Mahorais

Pour les 10es Jeux de la CJSOI organisés à Tananarive, les autorités malgaches voulaient absolument éviter de revivre l’incident diplomatique de La Réunion. En pleine cérémonie d’ouverture des Jeux des Îles (JIOI) en août dernier, la délégation comorienne avait quitté le stade et boycotté la compétition, après que la délégation de Mayotte ait défilé derrière le drapeau français et la bannière «France océan Indien».

Une vague bleue à l'aéroport de Mayotte
Les logos « Préfet de Mayotte » et « CROS France » sur les tenues des jeunes mahorais

Samedi pourtant, nos confrères de RFI racontent que «les événements ont failli déraper, car le logo de la France -Marianne sur fond bleu, blanc, rouge- était présent sur les survêtements des athlètes mahorais. Un détail qui n’a pas échappé au ministre des Sports comorien qui s’est senti offensé», relate la radio.

Le ministre a demandé une réunion pour «discuter du problème» mais «après la cérémonie, les tensions sont retombées. La réunion a été reportée», expliquent nos confrères.

Les tenues de nos jeunes ont été fournies par la DJSCS (Direction jeunesse, sport et cohésion sociale) et le CROS (Comité régional olympique et sportif) et arborent donc les logos de l’Etat.
Pour la petite histoire, les tenues des Mahorais ont été fabriquées en même temps que celles des jeunes de La Réunion et elles sont arrivées à Mayotte avec les logos… réunionnais. Des retouches ont été nécessaires pour remplacer les mentions «La Réunion» par «Mayotte».

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

« Les Merveilleux de l’océan Indien », le 28 janvier à 18h à l’auditorium...

0
L'association Hippocampus existe depuis 2009 et propose régulièrement des spectacles au travers de sa programmation culturelle. Pour lancer cette nouvelle saison, elle met en valeur les contes de l’océan Indien avec un spectacle du...
Catherine Colonna, Jean-Louis Bourlanges, COI, Comores, Union africaine, Mayotte

Reconnaissance de Mayotte à la COI : un alignement de planètes ?

0
Le retrait de l’examen par l’Assemblée nationale du projet de loi autorisant l’approbation de l’accord portant révision de l’accord général de coopération entre les États membres de la COI, provoque diverses réactions allant de la révolution à la prudence dans notre classe politique. Elles sont révélatrices de la complexité du sujet
COI, La Réunion, Mayotte, Comores, France

Le député Kamardine demande de réviser à la hausse l’accord entre Etats de la...

0
Après l'intervention en commission des affaires étrangères de la députée Estelle Youssouffa pour demander à l’Assemblée nationale de ne pas ratifier le nouveau traité de la Commission de l’océan Indien qui ne fait pas...

Pour muscler le sport dans les outre-mer, le sénateur Dominique Théophile s’est rendu à...

0
Dans le cadre de la mission d'évaluation des politiques publiques du sport en Outre-mer, le sénateur Dominique Théophile s’est rendu à Mayotte du 12 au 14 janvier. Ayant rencontré responsables institutionnels, politiques, sportifs, le parlementaire poursuit sa visite des territoires ultra-marins afin de rendre ses conclusions en mai prochain.

Comores : Une maladie végétale détectée après la fièvre aphteuse

0
La fusariose TR4 qui décime les bananiers existe probablement dans l’archipel, selon l’Institut national de recherche pour l’agriculture, la pêche et l’environnement (INRAPE). Il y a quelques jours, le directeur général de cet institut, Dr Hamza Abdou Azali, avait annoncé un travail en cours d’identification de la souche de la fièvre aphteuse découverte chez des bovins en provenance de la Tanzanie et du Kenya. Des échantillons ont été envoyés en Afrique du sud pour des analyses préliminaires.

Recent Comments