Mangue bleue: Des recherches exclusivement maritimes six jours après le naufrage

0
79

Les deux hommes portés disparus depuis l’avarie subie par leur catamaran, dimanche dernier à 40 milles des côtes mahoraises, n’ont toujours pas été localisés. Ils seraient toujours à la dérive en direction de l’est.

Une zone de recherches difficile à définir car liée aux conditions de dérive de l'épave
Une zone de recherche difficile à définir car liée aux conditions de dérive de l’épave

Après l’interruption des recherches aériennes hier vendredi, deux navires commerciaux étaient encore sur zone ce samedi matin.

Des voiliers ont également quitté Mayotte et devaient être rejoints cet après-midi par une autre équipe de recherche au départ de Nosy Be. Ce sont ainsi trois équipes qui tentent de localiser l’épave au nord du Geyser et dans la zone du Banc du Castor.

Un autre bateau devrait quitter Mayotte lundi soir ou mardi matin pour se joindre aux opérations sur sa route en direction de Madagascar.

Dimanche, après l’avarie, deux personnes étaient parvenues à monter à bord de l’annexe motorisée du catamaran avant d’être secourus par des pêcheurs lundi. Ils avaient relayé un message de détresse en précisant que les deux autres naufragés, restés sur l’épave, étaient arrimés au flotteur bâbord à la dérive.

Compte tenu de leur équipement et des réserves en alimentation et en eau, l’espoir de retrouver vivants ces deux navigateurs aguerris reste réel, près d’une semaine après le naufrage.

La mangue bleue (Image: Etpartoutlamer)
La mangue bleue (Image: Etpartoutlamer)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here