28.9 C
Dzaoudzi
vendredi 7 octobre 2022
AccueilEconomieInauguration du 4ème Forum des métiers et de l’artisanat : entre tradition...

Inauguration du 4ème Forum des métiers et de l’artisanat : entre tradition et innovations

Ruban coupé avec bien peu d'institutionnels
Ruban coupé avec bien peu d’institutionnels

Les nouveaux arrivants à Mayotte et les touristes pourront y découvrir les objets traditionnels en coco ou baobab ainsi que l’artisanat malgache comme si vous y étiez. Mais le 4ème Forum des Métiers et de l’artisanat révèle aussi de nombreuses nouveautés.

TA Bijoux est désormais un incontournable : avec des turquoises, du quartz rose ou de l’améthyste importés d’Asie, la thaïlandaise Ta sait confectionner des colliers et bracelets reliés en fil de coton ciré, et des boucles d’oreille, aux couleurs harmonieuses. Dartois n’est pas loin, avec ses tableaux de Mahoraises de dos, et ses bijoux d’art.

Des sacoches en rafia et cuir de zébu très mode

Des sacoches en raphia et cuir de zébu
Des sacoches en raphia et cuir de zébu

Une classe de l’école Msayidie (Apprentis d’Auteuil), s’est arrêtée au stand de SMO cosmétique, pour les parfums qui s’exhalent des savons multicolores. Sans le savoir, ils ont mis le doigt dans le monde des plantes de brousse et de leurs vertus, une sorte de phytothérapie locale : « Vous connaissez les vertus du Moringa ? », (prononcer mvoungué), interroge la passionnée Solange Merot, « c’est plein de vitamines C et A, ainsi que de calcium et de potassium. »

Ils apprendront que le kinkaliba est diurétique, et élimine les toxines : « Retournez vers vos grands-mères, elles vont vous apprendre tout ça ! », leur conseillait-elle.

Les boites en coco de Colo sont connues à Kawéni, et il aime parler de ses réalisations, « je mets un quart d’heure à les faire, alors qu’en baobab, il me faut une heure. »

Ils sont 7 artisans malgaches à être arrivés de la Grande Ile, certains pour la première fois à Mayotte. L’une d’entre elle expose ses sacoches en raphia et en cuir de zébu, qui pourraient faire fureur en métropole.

Ça a chauffé avec les « décasés »

Les mbiwis se parent de jolies couleur
Les mbiwis se parent de jolies couleur

Sur la place, les artisans comoriens n’ont pas fini de s’installer, alors que l’inauguration, timide, vient d’avoir lieu : « Ils ont été pris à parti par les familles comoriennes qui dorment sur la place, qui les ont insultés pour leur manque de solidarité », explique Jean-Denis Larroze, « c’est d’ailleurs certainement pour cette raison que cette année, personne de la préfecture ni du conseil départemental n’était présent à l’inauguration. » Seul le chef de corps du BSMA s’était en effet déplacé.

Une artisan de Moheli expose sa poterie, et explique : « Une fois que j’ai rajouté la poudre à la terre, j’attends une semaine, puis je pétris et je mets à cuire. » Les grands-comoriens exposent surtout des vêtements de fête, « surtout pour les grand-mariages. »

Petite pépite avant de quitter la place : Maora vient d’innover avec des m’biwis de luxe. Vous pourrez désormais avoir vos m’biwis personnalisés, et faire la star lors des débahs : les bois de palissandre ou de bambou, en fonction des goûts, se parent maintenant de perles et de strass.

Le Forum est ouvert jusqu’à dimanche.

Une classe de Msayidie découvre les vertus des plantes
Une classe de Msayidie découvre les vertus des plantes

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

"La petite boueni", a encore diversifié ses formes et ses couleurs
“La petite boueni”, a encore diversifié ses formes et ses couleurs

Une feuille de bambou comme paquet cadeau des épices locales
Une feuille de bambou comme paquet cadeau des épices locales

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Arrivée à Mayotte du pont de secours de Dzoumogné : «...

139532
C’est un déchargement inédit qui s’est déroulé ce jeudi en fin d’après-midi au port de Longoni avec l’arrivée d'un viaduc métallique démontable. Ouvrage ayant vocation à remplacer temporairement l’actuel pont de Dzoumogné, son acheminement sur le site est prévu en début de semaine prochaine pour une ouverture à la circulation dès le 17 octobre.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139532
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139532
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139532
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139532
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139532
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com