Mamoudzou rejoint l’association «Villes de France» sous le signe du développement durable

0
97
Mamoudzou rejoint Villes de France
Mamoudzou rejoint Villes de France

L’occasion était belle. Eco-emballages ne l’a pas raté. L’adhésion de la commune de Mamoudzou à l’Association «Villes de France» aurait pu passer inaperçue mais la société qui gère le tri sélectif est également très professionnelle dans ses relations avec les élus. C’est ainsi que quelques parlementaires avaient accompagné le président d’honneur de Villes de France, Bruno Bourg-Broc, pour cette petite cérémonie.

«Villes de France», c’est l’ancienne «Fédération des villes moyennes» qui rassemble aujourd’hui près de 30 millions d’habitants répartis dans 860 villes et 400 intercommunalités, ces fameuses intercos que Mayotte apprend à découvrir.

La structure a pour vocation de «faire valoir les spécificités et défendre les intérêts des villes et de leurs groupements auprès des instances publiques» et en particulier du gouvernement. Elle anime un réseau d’échanges avec les entreprises publiques et privées et apporte également à ses membres de nombreux services et des outils de gestion locale et d’aide à la décision.
A condition que la ville sache s’en servir, la structure peut donc être d’une aide précieuse au moment où nos communes sont appelées à être gérées sur les standards métropolitains.

Les déchets, un sujet pertinent

C’est donc ce cadre qu’a choisi Eco-Emballages pour continuer à faire passer ses messages et les résultats de son action, avec la bienveillance de la mairie qui y voyait, de son côté, une façon de marquer sa volonté et son engagement en faveur des actions environnementales et sa recherche de solutions concrètes aux problématiques liées aux déchets.

Ramassage des déchets à Koungou
Les problématiques des déchets au cœur des enjeux de développement de Mayotte

Et finalement, les représentants de «Villes de France» pouvaient eux aussi y trouver un intérêt. Aborder un tel sujet, leur permettait en effet de découvrir les spécificités de notre ville-chef-lieu. Si Mamoudzou est le poumon économique du département et la ville la plus peuplée avec ses 57.000 habitants, elle est un maillage de zones urbaines avec 8 villages, et de vastes espaces ruraux, sur un peu plus de 42km2.

Si on y ajoute notre développement rapide (et donc une production de déchets toujours plus importante) et nos problématiques culturelles et sociales, la question des déchets permet de mesurer les enjeux auxquels doit fait face notre département.

Un «renfort» pour améliorer le cadre de vie

Eco-Emballages et la mairie soulignent d’ailleurs que «la production galopante de déchets implique de déployer un dispositif technique performant, en adéquation avec les besoins réels des administrés et en tenant compte des spécificités de la topographie de la commune».

«Villes de France» ayant aussi pour vocation de tenter de «renforcer le rôle des agglomérations en faveur du développement durable, social et culturel», Mamoudzou espère ainsi se doter «d’un renfort» qui a déjà 25 ans d’expertise sur l’amélioration du cadre et du confort de vie des administrés ainsi que l’attractivité des communes.

RR
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here