26.8 C
Mamoudzou
samedi 24 février 2024
AccueiljusticeL’affaire des "enseignants pédophiles" se conclut par une relaxe

L’affaire des « enseignants pédophiles » se conclut par une relaxe

Salle d'audience A la barreLes faits remontent à 2011 et commencent par la rédaction d’un mémoire de Travaux pratiques encadrés au lycée Cité du Nord. E.H. ne mâche pas ses mots pour critiquer le piètre niveau scolaire des élèves et des enseignants, ce qui lui vaut quelques inimitiés…

C’est dans ce climat qu’il va commencer une relation, qui relève selon lui de l’amitié, avec la copine d’une élève de sa classe, S.M., « une fille originale, intéressante et spontanée, mais je n’étais pas dupe de son jeu. » Lorsque le président du TGI Laurent Sabatier s’enquiert de la nature ludique de la relation, l’enseignant de français explique qu’au mois de mars, alors qu’il ramenait plusieurs élèves dans sa voiture, S.M. lui demande un iPhone, « en me mettant sa main sur le sexe. » Quelques jours après, elle est majeure.

Un homme aux amitiés solides

Laurent Sabatier, installé dans ces nouvelles fonctions de président du tribunal de grande instance de Mayotte
Laurent Sabatier faisait un aparté sur la différence entre vertu et morale

La séquence suivante se passe au restaurant d’application de Kawéni, « mais comment êtes-vous arrivé là-bas comme ça, sans réserver ?! », une question à la Hercule Poirot, du juge Sabatier. Un établissement où la réservation est indispensable, ce qu’il a fait pour lui et S.M. venue avec une amie, et son collègue, D.P. également prévenu, bien qu’absent, comme lui dans cette affaire. Mais ce que voulait dire le juge, et que reprendra une assesseur, c’est qu’il n’a pas tiré de leçon particulière de l’attitude de la jeune fille dans la voiture, « ça m’avait amusé », dira-t-il.

De toute façon, au restaurant, elles sont majeures, il s’agit alors d’une question de morale, « donc pas dans le rôle de notre juridiction », ponctue Laurent Sabatier. Pas plus donc que lorsqu’il ramène la jeune fille à son domicile, où elle dit qu’il a tenté de l’embrasser en l’enlaçant, « elle dira plus tard s’être trompé », relève l’enseignant. Qui reconnaît l’avoir appelé 13 fois en un mois, ce qui ne s’apparente pas non plus à du harcèlement. Et lui avoir offert un bikini pour son anniversaire.

C’est apparemment un homme sensible aux charmes des jeunes filles, puisqu’interrogé, il reconnaîtra avoir eu une relation après que l’affaire ait éclaté, et qu’il ait été sali par la presse locale, « une élève de terminale qui venait me remonter le moral. »

Trahi par les fenêtres publicitairesSalle d'audience code pénal

Il faut dire que son ordinateur portable est saisi, et que l’expertise fait apparaître des photos de nus, de jeunes filles malgaches majeures, « elles sont personnelles », et des images pédopornographiques, « mais restées sur un temps très court », et que ses avocats Mes Mathias et Souhaili, expliqueront comme étant des fenêtres publicitaires qui s’affichent, « et aussitôt retirées par E.H. »

Une relation de sympathie entre deux êtres, martèlera sans faillir E.H., et qui lui vaudra d’être entendu par le procureur qui demandera lui-même la relaxe. Il avait par contre requis contre son ami D.P., 6 mois de prison avec sursis pour corruption de mineurs. Mais pour les juges, lesdites mineures avaient bien reçu des cadeaux, mais en connaissance de cause et sans qu’une agression sexuelle ne soit prouvée, par déficience de l’enquête. Ils ont donc obtenu tous les deux d’être relaxés, surtout qu’il n’y avait aucune partie civile à la barre…

E.H., qui avait été suspendu par l’administration, pourra recommencer à enseigner, et D.P. profiter de sa retraite à La Réunion.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Combani, Mayotte

Blocage des routes : pour fonctionner, certains services de l’État adoptent des rotations pour...

0
L’édification de nombreux barrages sur les routes du territoire depuis maintenant de trop nombreuses semaines a plongé le 101e département français dans une crise sociale dont il sera difficile de se remettre. Tous les secteurs sont touchés et fonctionnent en mode dégradé quand ils ne sont pas paralysés. Aussi, certaines professions aux activités sensibles ont dû s’adapter à de telles conditions, à l’image des surveillants pénitentiaires.
DLEM, RSMA, Armées, Sébastien Lecornu, Mayotte, Gabriel Attal, TIG, TIE

Quelle contribution militaire pour encadrer la jeunesse de Mayotte ?

0
Au ministère des Armées, il ne fut pas seulement question de surveillance militaire en appui de la Lutte contre l’immigration clandestine pour les élus. Mais également, dans le droit fil du discours de politique générale du Premier ministre, du retour à l’autorité qu’incarne l’armée
Choléra, Kamardine, kwassa, Comores, Mayotte

Contre le choléra, le rideau de fer ou le bras de fer 

0
Le député Mansour Kamardine compte les kwassas et les malades du choléra aux Comores. Le risque est gros pour Mayotte, dit-il en l'absence de durcissement de la lutte contre l'immigration clandestine
Eric Ciotti, Mansour Kamardine, Mayotte, Emmanuel Macron,

Eric Ciotti demande l’instauration de l’état d’urgence sécuritaire à Mayotte

0
C’est la vertu du démarchage des élus, et le bénéfice d’avoir fait venir le président des LR à Mayotte : Eric Ciotti se fait un porte-voix de leurs demandes

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.

Recent Comments