26.9 C
Dzaoudzi
samedi 4 décembre 2021
AccueilorangeKibushi: bien plus qu’un dictionnaire, une nouvelle fierté

Kibushi: bien plus qu’un dictionnaire, une nouvelle fierté

Kibushi dictionnaireC’est un pan entier de la culture de Mayotte qui est en danger. Le kibushi, la langue parlée sur la façade ouest et au sud de Grande Terre est menacée. «L’heure est grave», confient de nombreux «kibushiphones». A Tsararano ou Passamainty, son usage autrefois courant a quasiment disparu et dans de nombreux villages, si les anciens continuent à pratiquer cette langue, les plus jeunes lui préfèrent le shimaoré, le shianjouannais voire le français.

«Il n’est plus rare aujourd’hui de trouver des cadres mahorais qui ne parlent que français à leurs enfants pour leur garantir un bon parcours scolaires. Et ces gamins ne sont plus que francophones», constate Kalathoumi Abdil-Hadi, une journaliste qui a réalisé un grand nombre de relectures et de corrections pour finaliser l’ouvrage.

Et pourtant, cette langue originaire de Madagascar (comme son nom l’indique : Ki pour langue et Bushi pour Madagascar) fait bel et bien partie du patrimoine de notre île, une richesse culturelle à qui dispose de son premier dictionnaire.

10 ans de travail

Sur 382 pages et en 4.600 mots, ce dictionnaire propose l’intégralité du vocabulaire kibushi avec son sens en français et de nombreux exemples de phrases et beaucoup d’expressions. Le dictionnaire propose également de nombreux chapitres qui couvrent un vocabulaire par thèmes, métiers, esprits, commerce ou musique par exemple.

Rastami Spelo et Njeri Brandon de Shime
Rastami Spelo et Njeri Brandon de Shime qui publie cet ouvrage (Phot: K.A.)

C’est l’aboutissement d’un travail de 10 ans entamé par Robert Jamet, un franco-malgache amoureux des langues. Installé à Chiconi durant de nombreuses années, il en a appris l’idiome et l’a aimé au point de ressentir la nécessité d’en permettre l’accès au plus grand nombre. L’expertise de l’association Shime a ensuite été nécessaire pour mener ce travail à bout, jusqu’à l’édition.

Car pour concevoir ce dictionnaire, le travail allait bien au-delà de mettre les mots les uns derrière les autres. Il a fallu repenser un alphabet pour pouvoir écrire des sons qui n’existent ni en français ni en shimaoré mais que l’on peut retrouver dans d’autres langues. D’où, par exemple, ce «m» surmonté d’un tréma pour figurer un son venu du fond de la gorge. L’autre travail a consisté à s’affranchir de l’orthographe malgache car, là encore, les sons ne sont pas toujours semblables.

Une langue absente de l’espace public

Il est souvent question du sentiment d’infériorité des locuteurs du shimaoré. Mais il est encore plus grand pour les «kibushiphones», encore plus en demande d’une reconnaissance de leur langue et de leur culture. Car le kibushi a beaucoup de mal à trouver une place dans l’espace public. «Il est très peu utilisé dans les médias. A la radio ou à la télévision, on ne l’a pas entendu pendant très longtemps et aujourd’hui encore, il reste rare», indique un membre de l’association Shime.
Les politiques non plus ne l’utilisent quasiment pas dans leurs prises de paroles y compris ceux qui sont originaires de villages «kibushiphones».

Avec cet ouvrage, c’est donc peut-être le début d’une reconquête mais le combat est loin d’être gagné. «Il faut que les ‘kibushiphones’ prennent conscience de la richesse et de l’importance de leur langue», conclut Kalathoumi Abdil-Hadi. En travaillant sur cet ouvrage, elle a découvert la grammaire et la syntaxe de sa langue maternelle et espère qu’avec ce dictionnaire, comme elle, tous ceux partagent ce langage en éprouveront une nouvelle fierté.

RR
www.jdm2021.alter6.com

2 Commentaires

  1. 198508 703030magnificent post, very informative. I wonder why the other specialists of this sector do not notice this. You should continue your writing. Im positive, youve a fantastic readers base already! 556720

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Pôle emploi, Mayotte

Pôle emploi : modalités d’accueil en raison de fermeture exceptionnelle des...

0
Régulièrement inondée lors des épisodes de fortes pluies, l’agence Pôle emploi réorganise provisoirement son accueil. "En raison des intempéries, qui rendent difficile l’accueil des...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.