Collaboration BSMA-Pôle emploi: 3.500 jeunes insérés, 480 à Mayotte

0
78
Formation de menuisier
François Hollande avec les stagiaires en menuiserie
François Hollande en visite au BSMA (à droite le lieutenant-colonel Carrères)

La ministre Pau-Langevin vient de rendre public les conclusions du comité de pilotage du protocole signé entre les 5 chefs de corps des régiments et bataillons du SMA des 5 DROM, Martinique, Guadeloupe, Guyane, La Réunion et Mayotte, et les représentants de Pôle emploi.

Ce sont 4.582 jeunes ultramarins qui ont bénéficié d’un parcours SMA en 2015 dans les 5 DOM, « dont plus de 26% de jeunes femmes », précise la ministre. Des jeunes en difficulté qu’ont l’habitude d’accueillir les SMA puisque 63% n’étaient pas diplômés, et même 39% en situation d’illettrisme.

Ce point d’étape affiche un taux d’insertion de 76,3%, dont plus des trois-quarts en emploi, soit 3.500 jeunes. Les 874 restant étant partis en formation qualifiante. Ce qui dans un contexte de déploiement des instruments de lutte contre le chômage dans le but d’en inverser la courbe, ne pourra que réjouir François Hollande.

CV en ligne

Formation de menuisier
Formation de menuisier au BSMA

A Mayotte, on a l’habitude de ce bon taux d’insertion, qui dépasse même les 80% : « Environ 480 jeunes ont été insérés chez nous », explique Christian Carrères, le chef de corps du BSMA à Mayotte. Ce qui en soit, reste dans les standards de la maison ici.

Le partenariat est néanmoins censé épauler le BSMA dans le suivi de ses jeunes : « Il a pour objet la sécurisation de leurs parcours professionnels en s’appuyant sur la complémentarité des offres de services des deux partenaires », explique le communiqué de la ministre. Il se traduit par deux objectifs : construire et suivre le parcours d’insertion en amont, pendant et après le SMA et assurer le pilotage et le suivi de cette coordination sur chaque territoire.

Et ce partenariat avec le prestataire qu’est Pôle emploi pour les militaires du ministère de l’Outre-mer, apporte aussi son lot d’amélioration dans le fonctionnement à Mayotte : « Nous avons noté quelques aménagements à effectuer sur le territoire, comme la mise en place de CV en ligne au Pôle emploi par nos jeunes volontaires », poursuit Christian Carrères.

Un « plus » donc, qui élargit le rôle de Pôle emploi comme partenaire du BSMA en terme de recrutement et d’insertion.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here