Les cadis à l’école

0
54

Lors de son passage au groupe scolaire de Poroani, Manuel Valls avait annoncé l’ouverture d’un diplôme universitaire sur les valeurs de la République et l’islam. Nous nous sommes donc rapprochés du Centre universitaire de formation et de recherche où il sera dispensé.

Coran livreC’est dès la rentrée 2015-2016 que ce diplôme de formation aux valeurs de la République sera proposé. Il s’adresse avant tout aux cadis : « il s’inscrit dans la dynamique impulsée par le gouvernement français sur l’ensemble du territoire national et, plus particulièrement, par la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ».
A Mayotte, de nombreuses actions ont déjà été mises en œuvre depuis janvier 2015, notamment par le vice-rectorat, à travers par exemple les Assises de la mobilisation de l’Ecole et de ses partenaires pour les valeurs de la République. Ces Assises se sont tenues au BSMA de Combani le 21 avril 2015.

Meilleure insertion de la pratique de l’islam dans la République

Les enjeux de promotion des valeurs de la République concernent tout autant l’enseignement scolaire que l’enseignement supérieur et la recherche. Le Centre universitaire de Mayotte veut ainsi contribuer à cette action commune en proposant une « formation civique et civile » sur les valeurs de la République et l’islam. « Cette formation est un moyen de promouvoir un idéal d’appartenance commune à la République ou ce que certains appellent le « vouloir vivre ensemble » », indique la direction du CUFR.
L’objectif général de ce diplôme d’université est de contribuer à une meilleure insertion de la pratique de l’islam dans le cadre des lois de la République. Cette formation universitaire veut améliorer la connaissance des principes, des lois et des valeurs de la République, de la laïcité en particulier, et permettre de mieux appréhender la diversité culturelle et religieuse de la société française moderne, en particulier de la culture musulmane. Des cours intensifs de français sont proposés à ceux qui en ont besoin.

Des enseignants spécialisés

Le Centre Universitaire de Formation et de Recherche, à Dembéni
Le Centre universitaire de formation et de recherche, à Dembéni

Il s’agit d’une formation diplômante sur un an, accessible en formation continue. Cette formation s’adresse principalement aux cadis, qui, bien qu’ayant joué un rôle majeur dans la société mahoraise ne disposent plus à ce jour de compétences officielles mais pourraient à l’avenir, exercer des fonctions de « médiation sociale ».

Le nombre de places est limité à 20 stagiaires qui suivront 270 heures d’enseignements théoriques et pratiques de septembre à juillet à raison de 6 à 13 heures environ de cours par semaine.

Les enseignements sont assurés par des universitaires (professeurs et maîtres de conférences en droit) mais aussi par des professionnels (acteurs représentatifs du culte musulman – CFCM, praticiens). Les enseignements sont localisés à Dembéni sur le site du Centre Universitaire de Mayotte.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here