Air Austral : retour à la rentabilité et liaison directe Mayotte-Paris

0
112

La compagnie réunionnaise confirme les effets bénéfiques de son Plan d’affaires suivi depuis trois ans. Un résultat net positif, obtenu notamment grâce à une contraction de l’offre dans les dessertes et à des restructurations internes. La clientèle mahoraise est bien sûr en attente d’un effort sur les prix, et d’une liaison directe vers la métropole annoncée par le premier ministre.

Marie-José Malé était venu présenter son Business plan il y a trois ans
Marie-José Malé était venu présenter son Business plan il y a trois ans

Alors qu’Air France court après un équilibre financier, la compagnie réunionnaise Air Austral annonce un résultat net de 8,4 millions d’euros. C’est la deuxième année que ses dirigeants affichent un résultat positif, après le Plan d’affaires (Business plan) annoncé il y a trois ans.

Il comprenait une réduction de voilure, avec la cession d’appareils et un ajustement des effectifs. Dans son communiqué du 16 juin, la compagnie évoque un « climat économique dégradé pour l’année 2014-2015 conduisant à un fléchissement de la demande de voyage (-1 %) et à une modification du comportement de la clientèle. »

Baisse du carburant

Pour avancer un taux d’occupation de 86% de ses avions en hausse de 3% par rapport à l’exercice précédent (et de 11% sur l’année n-2), soit 992 414 passagers, il a donc fallu diminuer l’offre (-5%) pour optimiser la capacité offerte.

Le chiffre d’affaires est malgré tout en baisse, en lien avec les activités passagers et fret, bien que tiré vers le haut par le poste cargo, notamment en raison du transport de La Poste compte tenu de l’obtention de nouveaux marchés.

Si la compagnie affiche un résultat net de 8 millions d’euros, c’est grâce à la baisse du prix du carburant au deuxième semestre et par la politique mise en œuvre de reconstitution des capitaux propres.

Bien qu’elle ait perdu des parts de marché au profit des concurrents, Air Austral transporte toujours prés de la moitié des passagers transitant par l’aéroport Rolland Garros de La Réunion.

+6% sur Madagascar et les Comores grâce à Ewa AirEwa air vol

Sur la métropole, malgré un taux d’occupation supérieur à l’année dernière de 4 points, le chiffre d’affaires est en baisse, lié à un recul de l’offre de desserte de 6%. « La compagnie reste le leader vers la métropole » en transportant 36% des passagers.

Toujours très présente au niveau régional, le taux d’occupation connaît un mieux de 3 points avec un trafic en hausse de 5%. Ce n’est pas grâce à la desserte de Maurice puisqu’il chute de 2% à cause d’un recul de l’offre. Sur Madagascar ou les Comores, c’est Ewa Air (filiale d’Air Austral) qui a pris le relai, et le cumulé des deux compagnies fait apparaître une hausse de 6% du trafic.

A Mayotte aussi il est en hausse, « la compagnie ayant bénéficié du retrait de la compagnie XL Airways sur l’axe Métropole/Mayotte ». Enfin, l’Afrique du Sud lui offre un bol d’oxygène avec un taux de croissance de 10%, « résultat direct de l’assouplissement des conditions d’entrée à La Réunion pour le marché Sud Africain ». Une raison de plus pour appeler à la même ouverture pour les visas vers Mayotte…

Enfin, la réouverture de la ligne directe vers les Seychelles en juin 2014 a été une initiative payante puisque 12.000 passagers supplémentaires ont bénéficié du vol régional.

Acquisition de nouveaux appareils

En 2011, Air Austral avait acheté un B 777-200LR qui devait assurer les liaisons directes... revendu lors du Plan d'Affaires
En 2011, Air Austral avait acheté un B 777-200LR qui devait assurer les liaisons directes… revendu lors du Plan d’affaires. (En photo, vol d’essai en 2011)

Marie-Joseph Malé, président Directeur général d’Air Austral a déclaré : «Air Austral déploie depuis maintenant 3 exercices, une stratégie volontariste et rigoureuse, qui a permis pour la deuxième année consécutive en dépit d’un contexte économique et concurrentiel difficile, de présenter des résultats positifs, consolidant ainsi le redressement de sa rentabilité retrouvée en 2014. Ceci est le fruit de la mobilisation et de l’implication d’un personnel attaché à son entreprise et à son succès durable (…) Avec l’intégration en 2016 dans sa flotte des deux Boeing 787 800 et l’arrivée de nouveaux 777 300 ER, Air Austral aura à faire face à d’importants enjeux opérationnels et financiers.»

Air Austral entend poursuivre la mise en œuvre de son plan d’affaires en 2014/15. Pour enregistrer des performances opérationnelles durables, Air Austral a adopté une stratégie autour de plusieurs axes : renforcer la qualité des services, intensifier sa politique de partenariats avec les autres compagnies, installer la nouvelle image de la compagnie et proposer de nouvelles innovations.

De leurs côtés, les passagers seront plutôt dans l’attente d’un effort sur les tarifs, et de la mise en place d’une liaison directe Mayotte-Paris annoncée pour le 10 juin 2016, soit dans un an. Confirmée par le premier ministre Manuel Valls, elle devrait être bihebdomadaire, nous précise Moïse Issoufali directeur de la société Ylang Invest à Mayotte.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here