28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 9 décembre 2021
AccueilEconomieMissions parlementaires : « L’opacité organisée est pénalisante pour la population »

Missions parlementaires : « L’opacité organisée est pénalisante pour la population »

La loi Lurel de Régulation économique trouve ses limites à Mayotte où le circuit économique n’est pas assez structuré. Deux missions parlementaires étaient sur l’île pour le souligner et trouver des pistes de développement des filières courtes.

Ericka Bareigts deputéde La Réunion: "la loi Lurel en décalage à Mayotte"
Ericka Bareigts députée de La Réunion: “la loi Lurel est en décalage à Mayotte”

« 2€ ces 5 bananes ?! Mais c’est 1€ à Koungou !! »… L’acheteur fait face à une vendeuse assise prés de l’arrivée de la barge à Mamoudzou- « Mais à Koungou, ils plantent. Moi, je ne fais que vendre »… Pas besoin de suivre de hautes études pour comprendre ce qu’est un circuit court : en gommant les intermédiaires, on réduit le prix final, on a donc là une partie de la réponse à la vie chère, se sont dit les législateurs.

Deux missions étaient ces derniers jours à Mayotte. Ericka Bareigts, députée de La Réunion, et rapporteur de la loi de Régulation économique contre la vie chère est venue sur l’île en évaluer l’impact.

Cette loi voulue par l’ancien ministre des Outre-mer Victorin Lurel, était une réponse législative aux manifestations ultramarines qui avaient sévi en Outre-mer en 2009, en 2011 à Mayotte : « les habitants reprochaient des prix trop élevés en carburant, téléphonie, prestations bancaires et en alimentation. »

La solution Lurel avait donc été de prôner une intervention de l’Etat avec une pré-réglementation, et l’introduction de la concurrence là où sévissaient sur ces marchés, monopoles et oligopoles. Mais on ne réforme pas aussi facilement une situation qui date des 60 ans de départementalisation, c’est pourquoi avait été mis en place un Bouclier qualité-prix (BQP), histoire de forcer la main aux plus réticents, en plafonnant les prix de certains produits : « l’opacité organisée qui prévalait en 2009 était pénalisante pour la population », déclare Ericka Bareigts.

Mal signalé dans les grandes surfaces

Pour Brigitte Allain, les producteurs Mahorais doivent encore s'organiser
Pour Brigitte Allain, les producteurs mahorais doivent encore s’organiser

Une liste qui ne fait pas toujours l’unanimité chez les consommateurs dont les associations ont critiqué le manque d’adaptation aux habitudes de consommation locale. Pas plus de satisfaction chez Ericka Bareigts qui note « une signalétique qui ne parle pas » dans les grandes surfaces.

Surtout, pour la députée réunionnaise, il y a un fort décalage entre notre tout jeune département et les Antilles-Guyane-Réunion, départements depuis 1946 : « pour permettre la concurrence, il faut un tissu économique, or il a besoin de se structurer à Mayotte. »

En conséquence, la proportion de production locale au BQP n’est que de 10% à Mayotte, quand elle est de 45% à La Réunion, où la liste est malgré tout plus fournie.

La réponse viendra de la deuxième mission, celle conduite par les députés du Morbihan et de Dordogne, Hervé Pellois et Brigitte Allain, qui répertorie les circuits courts de vente, en minimisant le nombre d’intermédiaires.

S’ils ont noté l’avancement de la structuration par le biais des coopératives comme la COOPAC, ou l’AMMEFLHORC (filières vivrières), la COMAVI (aviculture), Saveurs et senteurs de Mayotte, beaucoup reste encore à faire, « notamment sur l’accès au foncier », et pourrait-on rajouter, en matière de restriction de la loi Littoral qui empêche les agriculteurs de s’installer à proximité de leurs récoltes.

Nourrir la population et exporter, en optimisant les récoltes en fonction du climat, ne pas tout attendre de la loi et proposer des projets de développement, le tout avec les contraintes imposées par le flux migratoire, « et la concurrence de la vente illégale », voilà les enjeux de la production agricole locale… « Vous êtes face à de nombreux défis à mener », conclura la députée Brigitte Allain.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Mamoudzou et Tsingoni le 14 décembre

0
Pour cause de travaux d’amélioration du réseau de distribution, SMAE – Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sébastien Lecornu, Mayotte

Dans une longue lettre aux maires, Sébastien Lecornu détaille les avancées majeures de la...

0
A lire le courrier du ministre aux maires de Mayotte, on se dit que son passage n’aura pas été infructueux en août. Bien que sa visite avortée en raison de la crise des Antilles fin novembre ne lui ait pas permis d’assurer le service après vente, le ministre livre les 4 axes détaillés de la future loi Mayotte. Plusieurs n’attendront pas sa parution, annonce-t-il
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre