26.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilFaits diversLa Réunion : le procès de trois policiers de Mamoudzou renvoyé

La Réunion : le procès de trois policiers de Mamoudzou renvoyé

Le procès de trois policiers du commissariat de Mamoudzou jugés pour des violences et des faux a été renvoyé au 4 décembre. Toutes les parties civiles n’avaient pas été convoquées.

(Crédits photo : JIR)
(Crédits photo : JIR)

La justice avait estimé que le dossier était trop sensible pour une instruction sereine à Mayotte. L’affaire avait donc été délocalisée et instruite à la Réunion par le juge Jean-Pierre Niel à la suite d’une décision de la Cour de cassation. Logiquement, c’est à La Réunion que devait se tenir le procès ce mardi matin mais l’affaire a été renvoyée pour des raisons de procédure, indique Me Kamardine, l’avocat des parties civiles, au JDM.

En février 2011, deux policiers en poste à Mayotte avaient été placés en détention provisoire. L’un d’eux est soupçonné d’avoir frappé trois mineurs lors d’une garde à vue et de les avoir obligés à baisser leur pantalon pour vérifier un détail de leur anatomie dans une enquête pour viol.

Des CD-ROM vierges

Il est également reproché aux deux policiers d’avoir effacé des CD-ROM liés aux interrogatoires des mis en cause. Ce qu’ils nient. L’un en expliquant ne pas maîtriser totalement l’enregistrement des CD-ROM, l’autre en indiquant que les violences présumées s’étaient déroulées avant les auditions.

Le commissariat de police de Mamoudzou
Le commissariat de police de Mamoudzou

Le procureur de Mayotte de l’époque, Philippe Faisandier, avait demandé la saisie des CD-ROM comprenant l’audition de défunt. Mais ces disques étaient vierges. Et si les PV indiquaient que les enregistrements avaient été correctement réalisés, ils s’agissaient de faux aux yeux du parquet.

Un suicide déclenche l’enquête

Cette enquête avait été déclenchée en octobre 2010 à la suite du suicide d’un détenu dans la prison de Majicavo. Les agents pénitentiaires avaient retrouvé une lettre du défunt dans laquelle il annonçait son geste. La lettre comprenait également un passage dans lequel il évoquait des violences commises par un policier en citant le prénom de celui-ci.

L’enquête avait été confiée à la fois à l’inspection générale de la police nationale mais aussi à la section de recherches de la gendarmerie de Saint-Denis.

Un troisième policier a, lui aussi, été renvoyé en correctionnelle pour des violences car les trois mineurs ont affirmé qu’un autre fonctionnaire les avait frappés dans le commissariat.
L’affaire sera donc jugée sur le fond au mois de décembre.

Le JDM avec Le JIR

2 Commentaires

  1. 836492 722134Im not certain why but this weblog is loading incredibly slow for me. Is anyone else having this issue or is it a problem on my end? Ill check back later and see if the problem still exists. 6031

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

CFDT, Laurent Berger, Mayotte

Laurent Berger : « Il faut arrêter le rafistolage permanent à...

0
Mayotte terre de prédilection pour le syndicalisme. Les causes à défendre sont légion. Les inégalités et les injustices pleuvent au moins autant que les averses sur le CHM de Mamoudzou ce mardi, noircissant un peu plus son tableau pour Laurent Berger. Le grand patron de la CFDT* depuis 2012, nous a rapporté ses impressions de première visite sur le territoire
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan