Débrayage chez SFR et grève en vue

0
124

Alors que la marque vient d’être rachetée par Numericable, le personnel mahorais répond au mouvement de grève national, à l’appel de l’UNSA et de la CFDT. A Mayotte, l’inquiétude des salariés est d’autant plus grande qu’ils n’ont plus de directeur, Christophe Hulin ayant quitté l’île pour raisons personnelles : « cela fait trois mois, et nous sommes toujours pilotés à distance par La Réunion, avec différents intervenants en fonction des services », explique Anrmy Bourhane, manager commercial chez SFR Mayotte, et syndiqué à la CFDT.

Anrmy Bourhane
Anrmy Bourhane

Localement, se rajoute une plate-forme de revendications : « l’application de la convention collective des Telecoms, la prime de participation et l’accès à l’épargne salariale. » D’autre part, le rachat de l’opérateur serait synonyme de réduction du recours aux prestataires de SFR, « plateaux des appels entrants, services après-vente, etc. »

Sur les 51 salariés, 80% auraient débrayé selon le syndicat. A l’issue de leur mouvement, les salariés grévistes annoncent le dépôt d’un préavis de grève pour le 26 mai 2015.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here