Deuil en Outre-mer : une aide au voyage votée par l’Ile-de-France

0
159

Les Franciliens qui sont touchés par un deuil familial à Mayotte, et dans les autres territoires ultramarins, seront aidés dans leur déplacement auprès de leur famille. Et l’aide est rétroactive.

Panneau départ aeroportCette mesure votée par le conseil régional d’Ile-de-France en juin 2013, n’avait jamais pu être appliquée en raison de difficultés financières du prestataire.

Les habitants de la région Ile-de-France touchés par le deuil, pourront partir enterrer un parent (ascendant ou descendant) en outre-mer. Une enveloppe de 50 000 euros a été votée ce 29 janvier 2015 par le conseil régional pour financer cette mobilité sous condition de ressources.

Selon le CREFOM (Conseil représentatif des Français d’outre-mer), plus de 600 Franciliens pourraient en bénéficier : « c’est la première fois qu’une aide au voyage des Ultra-marins est mise en place au départ de l’hexagone », commente Patrick Karam, président du CREFOM, et à l’origine de cette mesure, « un retour vers ces territoires d’origines, pour des circonstances graves étant souvent synonyme d’endettement, parfois sur plusieurs années, pour des populations souvent paupérisées ».

Cette aide consiste en un remboursement partiel et forfaitaire pour les Franciliens déjà bénéficiaires des « billets-deuil Karam », mis en place en 2008 par Patrick Karam, alors délégué interministériel, et pratiqué par quatre compagnies aériennes (Air France, Air Caraïbes, Air Austral et Corsair).

Patrick Karam ajoute que « le CREFOM travaillera avec le gouvernement à l’élargissement à l’Hexagone de la dotation de continuité territoriale, jusque-là réservée à l’outre-mer, afin d’aider les Ultramarins qui connaissent un deuil dans leur famille habitant dans un département, une région ou une collectivité d’outre-mer ».

350 euros pour MayotteRoissy enregistrement bagages

Les bénéficiaires doivent être domiciliés en Ile-de-France, être déjà bénéficiaires de billets à prix réduit, et présenter un quotient familial inférieur à 13.752 euros pour un couple ou une famille, et à 20.161 euros pour une personne seule sans enfant à charge.
Après quelques mois nécessaires à la mise en œuvre opérationnelle de ce dispositif voté par la région Ile-de-France en 2013, les premiers remboursements ont été effectués et sont aujourd’hui rétroactifs jusqu’à six mois après le décès à l’origine du déplacement.

Les destinations concernées sont les suivantes : Guadeloupe, Martinique, Réunion, Guyane, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Mayotte, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna.

Le montant de l’aide serait de : 250 € pour les Antilles, Saint-Martin, Saint Barthélémy, 300 € pour la Guyane, 350€ pour La Réunion et toutes les autres destinations, dont Mayotte. Une aide qui se heurte dans notre département à la cherté des billets d’avion qui, achetés au dernier moment lors d’un deuil, sont prohibitifs. Air Austral propose bien des tarifs réduits pour les familles endeuillées, mais sous réserve de disponibilité.

Pour pouvoir bénéficier de l’aide de la Région Ile-de-France, il est nécessaire de télécharger un dossier accessible en cliquant ici.

Pour tous renseignements complémentaires, une permanence téléphonique est assurée au 01 53 85 71 44 ou par mail à l’adresse suivante : anne.guerault@iledefrance.fr

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here