21.9 C
Dzaoudzi
lundi 8 août 2022
AccueilPolitiqueVœux de George Pau-Langevin: «les Outre-mer au cœur des priorités du gouvernement»

Vœux de George Pau-Langevin: «les Outre-mer au cœur des priorités du gouvernement»

La ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, a adressé le 31 décembre dans la soirée ses vœux aux ultramarins. Elle y revient sur les actions du gouvernement en 2014, et souligne la hausse de 0,7% du budget alloué à nos territoires.

A LIRE SUR LE JDM. Le texte complet des vœux de George Pau-Langevin  aux Outre-mer.

George Pau Langevin à Mayotte en février 2014
George Pau Langevin à Mayotte en février 2014

C’est la première fois que George Pau-Langevin a l’occasion d’adresser ses vœux aux territoires dont elle a la responsabilité. Ministre des Outre-mer depuis le 2 avril 2014, elle avait la lourde responsabilité de succéder à Victorin Lurel, un poids lourd de la politique, proche de François Hollande et capable de mener un bras de fer avec l’industrie pétrolière, mais aussi habitué des bourdes, des sorties polémiques et surtout lourdement battu aux municipales dans son fief historique de Guadeloupe.

C’est donc une autre Guadeloupéenne -mais élue de Paris- qui s’adresse aux trois océans pour leur dire que «les Outre-mer sont au cœur des priorités du président de la République, du Premier ministre et de l’ensemble du gouvernement». George Pau-Langevin en veut pour preuve la hausse du budget 2015 du ministère. Il devrait augmenter de plus de 7% sur les trois prochaines années malgré le «contexte économique qui demeure difficile et qui nous impose de faire tout à la fois des efforts et des choix», rappelle la ministre.

Les contrats de plan signés dans les prochaines semaines

George Pau-Langevin revient sur quelques actions qui viennent «conforter l’action budgétaire du gouvernement» en Outre-mer. Premièrement, les contrats de plan Etat-Région pour les départements. Ils «seront signés dans les prochaines semaines et les crédits de l’Etat sont en hausse très significative», affirme la ministre. Elle rappelle ensuite la validation des fonds européens par la Commission européenne pour la programmation 2014-2020, «ils progressent de plus de 20 %».

George Pau Langevin à Mayotte en février 2014 avec des enfants de l'école maternelle. La jeunesse, toujours une priorité pour 2015
George Pau Langevin en février 2014 avec des enfants d’une école maternelle de Kawéni. La jeunesse, toujours une priorité pour 2015

Enfin, logiquement, alors que l’Outre-mer s’est fait une place de choix dans la liste des quartiers retenus pour la nouvelle politique de rénovation urbaine, la ministre insiste sur les 450 millions d’euros destinés à la réhabilitation des quartiers ultramarins. Pour rappel, à Mayotte, Kawéni (Mamoudzou), Majicavo (Koungou) et la Vigie (Petite Terre) sont concernés.

Emploi, jeunesse, logement

Pour 2015, la ministre dessine des pistes qui pourraient être les priorités du gouvernement et en premier lieu l’emploi, avec l’accélération de «l’application de notre feuille de route pour l’emploi et la croissance» et des «nouveaux outils de soutien aux entreprises et aux filières économiques».

Viennent ensuite la jeunesse, le logement et le soutien à l’investissement public, «car il manque, ici des salles de classe, là des infrastructures essentielles au développement, et partout il y a la nécessité de mieux aménager le cadre de vie», souligne-t-elle. Elle n’avance pas encore de propositions concrètes mais promet de prendre «des initiatives fortes, pour traduire la priorité qu’(elle) entend accorder à ces sujets au cours des mois à venir».

Des résultats contre l’insécurité?

George Pau-Langevin est venue à plusieurs reprises à Mayotte en 2014, d’abord comme ministre de la réussite éducative puis en tant que ministre des Outre-mer aux côté de Bernard Cazeneuve le ministre de l’Intérieur en juin, du président de la République François Hollande en août et de la ministre de la justice Christiane Taubira en octobre.

«J’irai encore à votre rencontre tout au long de cette année pour expliquer l’action courageuse et déterminée que conduisent, depuis mai 2012, le président de la République et le gouvernement», promet-elle en annonçant des résultats encourageants «en matière de lutte contre les insécurités» dans les Outre-mer. Nul doute que la question sera posée dans les prochaines semaines avec le bilan annuel de sécurité présenté par la préfecture.
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139137
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139137
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.

Koungou : un comité de sécurité créé pour faire face à la délinquance

139137
Jeudi dernier, la ville de Koungou communiquait sur les réseaux sociaux à propos de la constitution d’un comité de sécurité. Son objectif ? Mutualiser les moyens des comités déjà existants pour mieux mailler les quartiers et améliorer la collecte d’information en cas de troubles. Malgré les actes de médiation, les événements de ces derniers temps font naître un ras-le-bol perceptible.

Les outre-mer dans la Constitution : « changer de paradigme ultramarin est une nécessité...

139137
Pour nourrir le débat sur la place des outre-mer dans la Constitution, la délégation sénatoriale aux outre-mer a organisé en juin dernier une réunion conjointe avec l’Association des juristes en droit des outre-mer. L’objectif, esquisser des pistes de réflexion pour refonder les articles 73 et 74 de la Constitution au regard des réalités des territoires ultra-marins.

Les députés de l’île en première ligne pour défendre Mayotte et les outre-mer

139137
Estelle Youssouffa et Mansour Kamardine semblent ne pas avoir démérité depuis ce début de semaine dans l’hémicycle. Si la première a été élue en début de semaine vice-présidente de la délégation aux outre-mer de l’Assemblée nationale, le second a eu un amendement voté en son nom prévoyant une enveloppe de 15 millions d’euros pour « renforcer les aides alimentaires en Outre-mer ».
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com