Fonds européens : les derniers montants publiés

0
70
La dernière version du Programme Opérationnel de Mayotte pour la gestion des fonds européens FEDER et FSE pour 2014-2020 a été rendue publique par la Préfecture de Mayotte. L’eau, l’assainissement et les services sanitaires en consomment plus de la moitié.

Station d'épuration de Dembéni
Station d’épuration de Dembéni

Cette dernière version du PO consolide la maquette financière du programme, doté d’un montant total de 325,55 millions d’euros, indique l’agence Euros-Agency dans leur dernière lettre d’information Europe Mayotte Hebdo avec :

  • 148,8 millions d’euros de FEDER, et non plus 151 millions d’euros
  • 65,5 millions d’euros de FSE
  • 140,82 millions d’euros de crédits de l’Etat
  • 28,12 millions d’euros de crédits du Conseil général
  • 25,5 millions d’euros d’autres financements publics et privés 
Cette stratégie est déclinée autour de 12 priorités  d’investissement, dotée chacune d’un montant spécifique dont la distribution finale est la suivante :
  1. Préserver et valoriser le patrimoine naturel et l’environnement en mettant à niveau les infrastructures d’alimentation en eau et d’assainissement et en améliorant la gestion des déchets (146 millions d’euros) ;
  2. Développer l’offre de services sanitaires et médico-sociaux (55,7 millions d’euros) ;
  3. Développer la recherche, l’innovation, l’éducation à l’entrepreneuriat et la compétitivité des entreprises (26,2 millions d’euros) ;
  4. Accroître la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique et inciter à une consommation énergétique différente dans les entreprises et les administrations (59,1 millions d’euros) ;
  5. Accroître les capacités portuaires de Mayotte (24 millions d’euros) ;
  6. Accompagner le développement du numérique (6,3 millions d’euros) ;
  7. Améliorer l’accompagnement vers l’emploi et soutenir la mobilité professionnelle des demandeurs d’emploi et des inactifs (22,6 millions d’euros) ;
  8. Développer la formation des demandeurs d’emploi et inactifs (21,3 millions d’euros) ;
  9. Développer l’adaptation au changement des travailleurs, des entreprises et des entrepreneurs (9,7 millions d’euros) ;
  10. Promouvoir l’inclusion sociale et combattre la pauvreté (15,1 millions d’euros) ;
  11. Renforcer les capacités institutionnelles et l’efficacité des administrations publiques (2,7 millions d’euros) ;
  12. Allocation de compensation des surcoûts « Aide au fret pour le transport de déchets dangereux » (2,8 millions).

16 millions d’euros de crédits d’assistance technique viendront également appuyer la mise en oeuvre des fonds FEDER (10,8 millions) et FSE (5,2 millions).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here