Cross académique: graines de champions

0
217

Le cross académique, événement annuel, se veut à la fois un temps convivial, mais aussi une détection de jeunes talents qui pourront représenter Mayotte lors de compétitions régionales voir nationales. Ce seront les jeunes de Pamandzi, Mtsangamouji et du lycée du Nord.

Sprint pour arracher la meilleure place à l'arrivée
Sprint pour arracher la meilleure place à l’arrivée

L’essor du sport mahorais passait par le scolaire ce mercredi matin. Le vaste espace qui entoure le terrain de foot du terrain de M. Bahedja à Kahani était fleuri de couleurs printanières des tee-shirts arborés par les sportifs collégiens ou lycéens identifiant leur établissement. Un podium attendait les coureurs du grand Cross académique 2014 organisé par l’Union Nationale du Sport scolaire de Mayotte.

Un coup de pistolet, et les départs s’égrainent les uns après les autres en commençant par les benjamins, filles puis garçons, suivis par les minimes, les cadets et les juniors-seniors. Le parcours suivait 2500 m dans la brousse pour les premiers, 3000 m pour les seconds, 4000 et 5000 m pour les derniers. L’arrivée est proche. Pour la plupart, c’est le sprint qui va faire la différence, et donc la gestion de sa course, d’autres finiront en marchant, le souffle court. Certains feront une halte au stand de la Croix rouge, « que de la bobologie ».

Les valeurs du sport et du crossTop départ UNSS cross

Le cross nécessite un vrai travail sur soi, fait appel à une volonté sur la durée, invite à une solidarité pour être classé en équipe, « partageons plus que du sport ! », est d’ailleurs la devise de l’UNSS.

Hervé Curat, le Directeur régional de l’UNSS Mayotte, s’active sur tous les points forts, micro en main, « quasiment tous les établissements de l’île sont présents. Ces 1.200 sportifs sont les meilleurs classés des cross de chaque établissement ». Si le cross académique est organisé en début d’année, c’est pour coller au calendrier métropolitain, « nous aurons le cross UNSS à La Réunion en décembre et surtout les championnats de France en Guyane ».

Et après calcul final, ce sont les minimes filles du collège de Mtsangamouji et le garçons de Pamandzi qui partiront à La Réunion. Quant aux championnats de France, ce sont deux garçons et deux filles du lycée du Nord qui se sont sélectionnés.

A noter la présence de 120 jeunes officiels UNSS, notamment des jeunes arbitres, « notre fierté », glisse Hervé Curat.

12 jeunes à Madagascar

Pour organiser le temps fort de l’année, l’UNSS a pu compter sur la présence infaillible de la Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale (DJSCS). David Hervé, qui en est le conseiller animation sportive, évoque ce partenariat : « en plus de notre contribution permanente, nous avons pu faire bénéficier cette année du Fonds d’échange à but éducatif, culturel et sportif pour envoyer nos meilleurs sportifs au cross de La Réunion »

David Hervé, DJSCS
David Hervé, DJSCS

Un partenariat global en faveur du sport scolaire qui se monte à 45 000 euros environ pour l’Etat. « Nous soutenons d’autant plus que nous profitons du Plan de relance Athlétisme à Mayotte à hauteur de 10 000 euros »

Un accompagnement qui porte ses fruits puisque l’UNSS a sélectionné 12 jeunes envoyés à Madagascar aux Jeux de la Commission des Jeux de l’Océan Indien pendant les vacances de la Toussaint, « le but était de les préparer plus sérieusement aux prochains Jeux de la CJSOI ».

David Hervé en profite pour annoncer une nouvelle action, « celle de l’opération diabète plongée du 14 au 16 novembre prochain ».

Teeshirts roses de rigueur au collège de Koungou
Teeshirts roses de rigueur au collège de Koungou

Pendant ce temps, les podiums se succèdent et aux t-shirts rouges du collège de Tsimkoura succèdent les roses du collège de Koungou : normal, leur sponsors est la société MAP de camions de vidange rose-bonbon…

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here