Dernière chance pour profiter du talent de Tritha

    0
    78

    La chanteuse indienne Tritha se produit une dernière fois ce soir à Mayotte avant d’enchaîner avec sa tournée européenne. Ces concerts mahorais sont de véritables tremplins pour refaire vivre le festival indien de notre département.

    Tritha ce mardi soir au 5/5
    Tritha ce mardi soir à 20 heures au 5/5

    Ses premières dates ont bluffé le public. A l’AJP de Pamandzi par exemple, Tritha a imposé une ambiance indienne mystique pour mieux embarquer tout le monde dans ses créations «ethno-punk» et faire l’unanimité.

    Tritha est une chanteuse et musicienne originaire de Calcutta. Après avoir travaillé à Bollywood, elle a lancé avec succès une carrière solo, fusionnant tradition et modernité. Les spécialistes qualifient volontiers sa voix «d’agile et profonde, âpre et veloutée, versatile comme l’eau, intense et vibrante»… rien que ça !
    Et cette voix comme sa musique, elle les met aussi au service d’engagements constants, en particulier pour la liberté des femmes à travers le monde et dans son pays où l’émancipation des femmes est encore bien éloignée des standards occidentaux.

    Faire renaître le festival indien de Mayotte

    Pour les organisateurs de ses trois dates mahoraises, sa venue était d’abord la certitude de proposer des moments musicaux intenses. Mais il s’agissait aussi d’amorcer la renaissance du festival indien qui avait connu des belles heures entre 1999 et 2006 à Mayotte. A la vue du succès de ces derniers jours, on peut facilement imaginer que, dès l’année prochaine, un nouveau festival indien mêlant danses, musiques et cinéma indiens pourrait à nouveau faire partie de la saison culturelle mahoraise.

    Après son concert de ce soir à 20 heures au 5/5, Tritha repart en direction de l’Europe où elle doit assurer la fin d’une tournée qui l’a déjà amenée en France, en Italie et en Allemagne avec un groupe formé avec trois musiciens français.
    RR
    Le Journal de Mayotte

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here