Nouvelle aérogare : le bilan de la première journée

0
169
Suspension du trafic en raison des conditions météo

Après douze heures de fonctionnement, le bilan de la mise en service de la nouvelle aérogare est très positif pour la SNC Lavalin et la SEAM, les entreprises gestionnaires de l’équipement. Au rayon des anecdotes, l’enthousiasme de tous ceux qui ont découvert l’aérogare, sans nul doute le lieu le plus photographié de la journée à Mayotte, et l’escalator qui fait toujours merveille. Certains n’hésitent pas à le prendre plusieurs fois à tel point qu’à 17 heures, après le départ du dernier vol du jour, il a été arrêté pour éviter une mauvaise chute.

aéroport de Mayotte Tshirt caféL’aérogare a assuré le départ et l’arrivée de 700 passagers et tous les vols sont partis à l’heure à la grande satisfaction des compagnies.
«Un des enjeux du jour était de tester, en grandeur nature et en réel, la connectique commerciale avec l’ensemble des dispositifs informatiques qui gèrent l’enregistrement et l’embarquement de chaque passager», expliquait Daniel Lefebvre, le directeur de la SEAM, la société d’exploitation de l’aéroport de Mayotte. Aucun bug à signaler sur ce système, le GDS (Global distribution service), qui gère les informations relatives à chaque voyageur pour que les données sur les escales ou la gestion des bagages soient parfaitement coordonnées.

Les quelques soucis du jour se sont portés sur l’ordinateur tout neuf d’une banque d’enregistrement qui a grillé. L’avantage de la nouvelle structure est qu’il est facile de faire glisser la file de passagers sur un autre comptoir d’enregistrement. «Nous avons quelques défauts à régler, comme la sortie des passagers après la zone de la PAF (Police de l’air et des frontières). Les personnes veulent passer à deux ce qui bloque les portes. Il faudra rapidement installer un panneau d’information pour indiquer qu’on doit passer l’un après l’autre. Ce sont des choses normales, nous allons maintenant travailler à ‘performer’ l’outil et ajouter ce qui manque. Ça peut être régler le son des annonces, ajouter une ambiance musicale, ou indiquer de façon plus visible le « glacier-bar à jus » installé sur le côté de l’aérogare, peu visible à l’heure actuelle.»

Le site internet de l’aéroport va également pouvoir bénéficier des avancées de la nouvelle structure en proposant en temps réel l’état des vols, des renseignements qui pourraient également être proposés sur des panneaux installés aux abords des barges.

Enfin, une information pratique : le parking est totalement gratuit pendant les quinze premiers jours. Il deviendra payant à partir du 30 mai.

Daniel Lefebvre et Fouadi Soudjae, le responsable administratif et commercial à l'heure du premier bilan
Daniel Lefebvre et Fouadi Soudjae, le responsable administratif et commercial à l’heure du premier bilan

«Ce qui me fait plaisir, c’est de voir l’ensemble de l’équipe de la SEAM et tous les partenaires réellement mobilisés et impliqués. Ça a été la première satisfaction de la journée», conclut Daniel Lefebvre. Et au rayon des petits mots qui font plaisir, on retiendra celui d’une chef d’escale d’Air Austral qui a été agréablement surprise de découvrir la qualité des équipements et des fonctionnalités «supérieures à celles de Roland Garros».

RR
Le Journal de Mayotte

VOIR AUSSI :
La nouvelle aérogare : elle est ouverte !
La nouvelle aérogare prend vie : le bonheur du voyage
Quand l’aéroport raconte l’histoire de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here