29.9 C
Dzaoudzi
mercredi 8 décembre 2021
AccueilEducationClassement des lycées : Mayotte toujours à part

Classement des lycées : Mayotte toujours à part

Après la publication du palmarès des lycées vendredi 4 mars par le ministère de l’éducation nationale, un constat s’impose : Mayotte reste un département inclassable dans les tableaux nationaux.

lycéeDepuis 21 ans, la presse nationale fait ses choux gras des «indicateurs de résultats des lycées» publiés par l’éducation nationale. C’est l’occasion pour elle de se pencher sur les résultats obtenus par les lycées et d’en tirer des classements plus nuancés que la simple lecture des résultats du bac.
Dans ce palmarès, on trouve certes le taux de réussite au baccalauréat, un critère où, sans surprise, des établissements «prestigieux», hyper sélectifs et installés à Paris et dans de grandes villes de province, affichent 100% de réussite. Mais cette étude permet aussi de faire apparaître d’autres catégories de champions, des lycées de villes moyennes, de banlieues ou de zones rurales qui se distinguent par leur forte «valeur ajoutée». Ils obtiennent de bons résultats avec des élèves non-sélectionnés, parfois au départ en difficultés et souvent issus de milieux défavorisés.

Des taux de réussite toujours bas

Cette «plus value» est l’indicateur qui permet au ministère de mesurer le rapport entre les résultats réels de ces lycées et leurs résultats «attendus» en fonction du profil des élèves qu’ils accueillent.
En outre-mer, quatre lycées généraux et technologiques figurent dans la catégorie «forte valeur ajoutée» : deux en Martinique, un en Guyane et un dernier à La Réunion. Aucun à Mayotte. Même constat du côté des lycées professionnels, où on retrouve un lycée guadeloupéen, un martiniquais et un réunionnais mais aucun mahorais.

Une explication s’impose. Sans aucun doute, les résultats obtenus par les établissements de Mayotte sont en dessous des chiffres nationaux. Lorsque l’on regarde le taux de réussite au bac des lycées généraux et technologiques, celui de Kahani obtient 81% suivi de Pamandzi et Sada avec 68%. Acoua ferme le bal avec un tout petit 53%.

De même, le taux d’accès au bac des élèves de seconde (la proportion d’élèves qui parvient jusqu’à l’examen) se situe entre 53% à Mamoudzou et 61% à Sada.
Quant aux sept lycées professionnels de Mayotte, ils affichent des taux de réussite compris entre 60% et 74% : 60% (Chirongui),63% (Kaweni), 64% (Acoua et Ouangani-Kahani), 71% (Bandraboua), 72% (Pamandzi) et 74% (Sada).

Pas de «valeur ajoutée» pour Mayotte

Pour autant, à Mayotte, impossible d’aller au-delà de ce constat. La notion de «valeur ajoutée» n’est pas appliquée aux lycées mahorais. Certains sont créés trop récemment pour pouvoir faire valoir des chiffres significatifs. Mais surtout, ils semblent accueillir un public beaucoup plus homogène que dans les autres départements. Chez nous, pas de lycée élitiste pour enfants issus de milieux plus favorisés.
Mais sans cette mesure de «valeur ajoutée», les sept établissements généraux et technologiques de Mayotte semblent uniquement relégués à tenter d’absorber un flux toujours plus important d’élèves. Cette massification de l’enseignement et de l’accès aux examens mériterait pourtant une approche qualitative, pour redonner à des équipes éducatives parfois épuisées, l’envie de continuer à tirer vers le haut le niveau de leurs élèves.
RR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

DTPN, Mayotte, Laurent Simonin, PAF, POlice nationale, Cour des Comptes, Sénat

Insécurité : le commissaire Simonin met plus de “bleu dans la...

0
Davantage de moyens pour moins de policiers sur le terrain en France... la Cour des Comptes étrillait la police nationale dans un rapport dont nous nous étions fait l’écho. Profitant de la présence d’un haut fonctionnaire à la tête de notre police à Mayotte, promu au grade de commissaire général, le plus haut des commissaires, nous avons fait le point avec Laurent Simonin sur l’état opérationnel des services de la DTPN* dont il a pris la tête le 12 mars 2021
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...