27.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 juin 2022
AccueilSociétéLabattoir : des plaintes et une nouvelle marche

Labattoir : des plaintes et une nouvelle marche

Un millier de personnes est, à nouveau, descendu dans les rues, entre Dzaoudzi et Labattoir ce dimanche matin après la profanation du 1er janvier. De nouvelles plaintes viennent s’ajouter au dossier.

Marche du 12 janvierIls étaient beaucoup moins nombreux que le week-end dernier à avoir répondu à l’appel de cette nouvelle marche blanche. Ce rassemblement destiné à exprimer, à nouveau, la colère des fidèles après l’acte de profanation de la mosquée du vendredi à Labattoir le 1er janvier dernier, a tout même réuni un millier de personnes, ce qui reste un événement d’ampleur sur Petite-Terre.
En plus de prières reprises par la foule, des «Plus jamais ça» étaient régulièrement scandés tout au long de la marche.

Dénoncer un état d’esprit

Les motivations des manifestants n’étaient plus exactement les mêmes que lors du rassemblement de la semaine dernière. Si chacun se félicitait de l’avancée rapide de l’enquête, c’est un climat que certains tenaient, à présent, à dénoncer. «Moi, je suis ici pour dénoncer les mentalités qui ont conduit à cet acte, explique un manifestant. Cela concerne deux personnes mais plus globalement, il y a un certain état d’esprit, que l’on ressent tous les jours qui n’est pas acceptable. Je suis venu manifester pour la 2e fois, pour que l’Etat en prenne conscience et lutte contre ça.»

On pouvait également entendre des doutes quant aux suites judiciaires de l’affaire. Les auteurs présumés seront-ils jugés à Mayotte ? Les peines prononcées seront-elles à la hauteur de l’émotion soulevée ? Des sentiments dont le député Ibrahim Aboubakar, qui s’était joint au cortège ce dimanche matin, se faisait l’écho : «Je suis là pour dire que nous attendons que la justice passe de manière ordinaire. Nous ne voulons pas d’une justice d’exception.»

De nouvelles plaintes déposées

Ceux qui le souhaitaient pouvaient participer aux frais de justice engagés par une association
Ceux qui le souhaitaient pouvaient participer aux frais de justice engagés par une association

Apres les investigations, l’affaire est passée dans sa phase judiciaire. La date du procès a été fixée, une audience dont les protagonistes seront plus nombreux que ce que l’on pouvait croire au début de l’affaire. Dans ce dossier, les plaintes s’ajoutent, en effet, les unes aux autres. Après la mairie de Labattoir qui a déposé plainte pour “trouble à l’ordre public”, des associations musulmanes envisagent à leur tour d’engager des poursuites.
C’est déjà fait pour «l’union des musulmans de Labattoir» (Ihwami l’muslimina de Labattoir) qui a porté plainte pour «atteinte à un édifice religieux». A l’issue de la marche de ce dimanche, elle conviait d’ailleurs ceux qui le souhaitaient à contribuer, en donnant un euro, au financement des frais d’avocat.

Après la lecture de la déclaration du CREMM*, du Grand Cadi et des Sages, le rassemblement s’est achevé dans le jardin de la mairie de Labattoir par une prière.
RR

*CREMM : Conseil représentatif des musulmans de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Maoclav Concept, un clavier qui touche aux racines du shimaoré et...

139132
Ce vendredi, le jeune Rachid Abdou Moussa présentait aux médias sa start-up Maoclav Concept. A l'honneur, un clavier ouvrant la porte à l'utilisation du shimaoré et du kibushi, spécialement adapté pour toutes les langues dérivées du Swahili. Entre modernité et préservation du patrimoine local, l'initiative promet des usages multiples dans des domaines divers.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139132
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139132
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139132
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139132
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Yaël Braun Pivet,Thani Mohamed Soilihi, Mayotte

Les sénateurs mahorais invitent l’INSEE à sortir Mayotte de son long tunnel statistique

139132
Comme un écho à notre mise en garde en mai dernier sur « l’effet tunnel » de l’INSEE à Mayotte, le courrier des sénateurs Abdallah et Thani Mohamed aux ministres des Finances et de l’Outre-mer, lance une bouteille dans une mer de données périmées concernant Mayotte.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com