27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 29 mai 2022
Accueiljustice"Je suis chez moi à Mayotte"

“Je suis chez moi à Mayotte”

CARNETS DE JUSTICE. Parents, élèves et instituteurs sont devant l’école maternelle. En ce 6 juillet, tout le monde a déjà la tête en vacances lorsqu’une mère bouscule un instituteur : « T’es pas chez toi. Retourne chez toi, sale blanc ! »

L’instituteur est certes d’origine métropolitaine mais il a grandi à Mayotte et y exerce son métier depuis plusieurs années. Choqué par des propos « inadmissibles dans une école et devant des enfants », il dépose plainte pour « injure publique envers un particulier en raison de sa race, de sa religion ou de son origine ». « Je suis chez moi à Mayotte » dit-il devant le tribunal, visiblement toujours blessé par l’insulte.

« Vous faites partie des parents difficiles »

Entre les deux, le différent remonte à plusieurs mois. L’instituteur propose de réorienter un enfant âgé de 4 ans de sa classe vers une autre, entre deux niveaux. «Ça me semblait plus adapté à son développement». Une telle décision n’est pas acceptable pour la mère. Pour elle, cela revient à stigmatiser le petit. Depuis ce jour, elle n’adresse plus un mot à l’instituteur, pas même un bonjour. L’enfant lui-même ne salue plus son instituteur.
« Le directeur dit que vous faites partie des parents difficiles, fait remarquer le président. Vous faites des remarques régulièrement. Il vous arrive d’entendre votre enfant pleurer alors que vous êtes à des kilomètres. »
« Elle a répondu à une provocation, plaide son avocat. Ils ne se parlent plus depuis quatre mois et (l’instituteur)lui dit ‘Madame, la moindre des choses, c’est de dire bonjour.’ C’est une provocation. »

20.000 euros de dommages et intérêts

Le président tente le compromis : « Ce qui serait opportun, c’est de trouver une solution intelligente à ce problème.» Et de fait, la mère concède des excuses pour « s’être emportée » avant que son avocat demande à son compagnon présent à l’audience de se lever. C’est un Mzungu (européen).

«Que demandez-vous ? » interroge le président. L’instituteur, pris au dépourvu, réclame que la loi soit appliquée et qu’elle soit sanctionnée.
-Vous pouvez demander une somme entre 1 et 100.000 euros de dommages, explique la procureure.
-20.000 !

«Aujourd’hui, compte tenu de l’actualité, explique la procureure dans son réquisitoire, les écoles doivent être protégées de toutes les attaques, quelques qu’elles soient… même si ce n’est pas la pire des attaques qu’ait connu une école.»
La mère, reconnue coupable, est condamnée à une amende de 150€ avec sursis. « Il a été manifestement touché par cette affaire, conclut le président. Je fixe à 200€ le montant du préjudice que vous devrez lui verser. »
Depuis la rentrée, l’enfant n’est plus scolarisé dans l’établissement de l’instituteur. A moins d’un appel, l’affaire est close.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Colloque sur “La place de la coutume à Mayotte” au CUFR

139137
Le Centre Universitaire de Recherche et de Formation (CUFR) organise la restitution publique du projet de recherche intitulé "La place de la coutume à Mayotte" porté notamment par Aurélien Siri, directeur du CUFR et maître de conférences en Droit privé, qui se déroulera le mercredi 1er juin 2022 à l'amphithéâtre du CUFR de Dembéni
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139137
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139137
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139137
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139137
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139137
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com