29.8 C
Mamoudzou
mercredi 17 avril 2024
AccueilEnvironnementUsine de dessalement à Ironi Bé : Les associations environnementales s'inquiètent

Usine de dessalement à Ironi Bé : Les associations environnementales s’inquiètent

Dans une lettre adressée au préfet de Mayotte, Thierry Suquet, les présidents des associations de la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE), des Naturalistes de Mayotte, ainsi que celui de Mayotte Nature Environnement (MNE) déplorent l’absence de concertations préalables et de consultations concernant la construction d’une future usine de dessalement à Ironi bé.

Le 14 décembre 2023, la préfecture de Mayotte a pris un arrêté déclarant la procédure d’urgence civile dans le cadre de la construction de l’usine de dessalement à Ironi Bé.

« Nous comprenons l’urgence de trouver des solutions pour augmenter la ressource en eau, mais le faire sans aucune concertation avec les associations environnementales qui auraient eu des solutions à suggérer et un avis à donner sur les sites d’implantation n’est pas le meilleur moyen d’obtenir l’adhésion de la société civile à ce projet. La solution retenue est entachée à nos yeux de deux défauts majeurs : la précipitation et l’opacité », déclarent ainsi communément les trois présidents.

Ils condamnent en effet « cette procédure semblable » à l’extension de l’usine de dessalement de Petite-Terre qui avait été décidée en 2017 « au nom de l’urgence, sans étude d’impact et sans évaluation environnementale ». De plus, ils s’alarment du fait qu’aucun débat public n’a été organisé afin d’échanger sur ce sujet et qu’aucune consultation n’a eu lieu avec les organismes de concertation dont c’est précisément la mission. « Nous n’avons eu aucune communication des documents préparatoires au projet. Nous demandons qu’une enquête publique soit menée dans les meilleurs délais ».

Les présidents des trois associations s’inquiètent également sur le choix du site. « Cela impactera une mangrove et un récif frangeant qu’il faudra défoncer pour faire passer les canalisations de pompage et de rejet. Cette mangrove est en outre un des habitats du crabier blanc, espèce protégée en danger critique d’extinction. Est-ce que la procédure d’urgence civile dispense aussi de demander l’avis du CNPN ? ».

Par ailleurs, l’usine de dessalement entrainera par voie de conséquence des rejets de saumure et de produits chimiques dans le lagon. « L’impact du rejet d’une saumure deux fois plus concentrée en sel que l’eau de mer ne sera pas sans impact sur la diversité biologique du lagon, qu’il s’agisse des mangroves, des herbiers, des coraux ou des animaux marins. Certaines espèces sont très sensibles à des variations de salinité », écrivent-ils.

Enfin selon eux, la construction de cette usine de dessalement ne suffira pas, à elle seule, à résoudre le problème de la crise de l’eau qui touche et qui touchera probablement encore dans les années futures notre territoire. Ils proposent ainsi des mesures plus concrètes et moins polluantes comme l’installation d’équipements de récupération d’eau de pluie « à encourager systématiquement pour les usages non alimentaires », mais aussi la replantation d’un couvert forestier « permettant de favoriser le stockage de l’eau sans le sol », ou bien encore l’utilisation des eaux de rejet des STEP pour certains usages ne nécessitant pas de l’eau potable (BTP, agriculture…).

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Marie Guévenoux, Mayotte

Marie Guévenoux de retour à Mayotte le 2 mai prochain accompagnée d’une délégation de...

0
Lors d’une conférence de presse organisée ce mardi matin, la ministre déléguée aux Outre-mer a annoncé officiellement le lancement de l’opération « Mayotte place nette ». Dans la continuité de Wuambushu, cette opération prévoit...

L’EPFAM et Art Terre Mayotte unissent leurs compétences pour développer la filière BTC

0
L’Etablissement public foncier et d'aménagement de Mayotte et l’association Art Terre Mayotte ont signé deux conventions partenariales pour faire la promotion de la brique de terre comprimée. Avec comme objectif le soutien de la filière notamment par la création d'un Atelier Mahorais de Terres à Construire
Agroforesterie,Eramus +, Mayotte

Agroforesterie : Le lycée agricole de Coconi présente son savoir-faire

0
Durant cette semaine le lycée de Coconi a accueilli une délégation composée d’enseignants, de techniciens, de formateurs, de dirigeants et de chargés de mission de différentes nationalités, tous spécialisés dans le domaine agricole. L’objectif est d’écrire un référentiel de formation en agroforesterie qui pourrait donner lieu à un diplôme de niveau CAP reconnu à travers toutes les frontières européennes.
Carburant, Mayotte

Prix des carburants : Légère hausse de l’essence et baisse du gazole pour le...

0
Pour le mois d’avril 2024, les prix des produits pétroliers n’évoluent pas dans le même sens à Mayotte. Si le prix de l’essence connaît une augmentation en raison de la hausse des cours moyens...

Madagascar : le bilan du cyclone Gamane se monte à 11 morts à Vohémar

0
Les autorités malgaches pressent les services de l’Etat d’acheminer l’aide d’urgence dans cette ville et à rétablir les voies de transport et de communication. On compte environ 7.500 personnes sinistrées et des dégâts matériels importants. La Grande Ile est régulièrement frappée par des cyclones à cette période de l’année. Madagascar connaitraaussi une multiplication de tempêtes pendant la saison cyclonique

Recent Comments