29.8 C
Mamoudzou
mercredi 17 avril 2024
AccueilorangeMamoudzou : Le maire et la présidente de l’Assemblée ont conjointement présenté...

Mamoudzou : Le maire et la présidente de l’Assemblée ont conjointement présenté leurs vœux

La traditionnelle cérémonie des vœux du maire de Mamoudzou a présenté cette année une touche de nouveauté puisque cela a été l’occasion pour Yaël Braun-Pivet de présenter également les siens. Ses premiers vœux de l’année 2024 se seront donc déroulés sur l’île aux parfums !

Yaël Braun-Pivet a remis la médaille de l’Assemblée nationale au maire.

« L’année 2024 est celle de tous les espoirs pour Mayotte. Pour moi, la présence de Madame Yaël Braun-Pivet à cette traditionnelle cérémonie des vœux est justement un signe d’espoir pour l’avenir », a déclaré Ambdilwahedou Soumaïla, le maire de Mamoudzou. « Ici bat le cœur de la France, le sang bleu blanc rouge de la République coule dans nos veines ! », a-t-il ajouté pour rendre hommage au 4ème personnage de l’Etat français et marteler l’attachement de Mayotte aux valeurs de la République. « Liberté, Egalité, Fraternité : c’est ce que les Mahorais ont toujours désiré. Une égalité pleine et entière », a-t-il également rappelé avant de déclarer espérer que Yaël Braun-Pivet appuiera les demandes des élus concernant le projet de loi Mayotte. Il a également déclaré espérer que « l’année 2024 pose les bases d’un essor économique, social et sécuritaire du territoire ».

Ambdilwahedou Soumaïla a ensuite rappelé les avancées, car il y en a malgré tout, que sa ville a connu au cours de l’année 2023. L’inauguration du gymnase Jean-François Hory, l’opération Novembre Vert, les Assises de la Reconquête foncière, le festival Sanaa, la mise en place du dispositif des « parents-relais » : autant d’évènements qui témoignent que Mamoudzou avance malgré les énormes difficultés sécuritaires dont la ville est en proie depuis plusieurs années. Pour le maire, 2024 doit être « l’année de l’engagement citoyen ». « Les citoyens doivent dépasser leurs préoccupations personnelles et agir pour une ville durable, solidaire, exemplaire et ouverte sur le monde et vers l’avenir ! », a-t-il conclu en souhaitant une excellente année à toutes les personnes présentes.

Développer « le réflexe Outre-mer »

Les députés Estelle Youssoufa et Mansour Kamardine étaient naturellement présents à cette cérémonie.

Yaël Braun-Pivet a ensuite pris la parole pour présenter ses vœux à son tour. « Ce sont les premiers vœux que je présente publiquement. Ils sont très importants et symboliques », a-t-elle déclaré. Elle a également affirmé que, même si les Outre-mer étaient des territoires faisant intégralement partie de la France, il fallait adapter les politiques aux spécificités de chaque territoire. « Les Outre-mer sont des territoires uniques, à part, impossible à comparer entre eux car chacun d’eux a sa propre histoire », estime-t-elle, peut-être dans un petit clin d’œil à ceux qui ne cessent de comparer la situation de Mayotte à celle de sa voisine réunionnaise. Pour elle, la politique française se doit d’adopter dorénavant « le réflexe Outre-mer », à savoir penser comment adapter chaque nouvelle loi ou mesure aux spécificités de chaque territoire ultramarin.

Des groupes de chant et de danse ont animé la cérémonie pendant les interludes.

Rejoignant le maire, la présidente de l’Assemblée a également déclaré vouloir que « 2024 soit placé sous le signe de l’engagement ». « C’est une cause qui me tient à cœur : celle de créer une société d’engagés et non de personnes qui se replient sur leur confort personnel ou ne s’intéressent qu’aux enjeux de leur cercle restreint. Je souhaite créer une société de personnes qui se projettent dans les problématiques de leur quartier, de leur ville et du monde avec la conscience d’avoir un rôle à jouer ! », a-elle lancé avec force avant d’à son tour présenter ses vœux à tous.

N.G

 

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Assemblée nationale, conseil constitutionnel, titre de séjour, Mayotte, droit du sol

Prestations sociales des étrangers : réforme retoquée par le Conseil constitutionnel

0
Plusieurs parlementaires LR ont rédigé une proposition de loi imposant des conditions de durée avant l’octroi d’aides sociales aux étrangers non membres de l’UE en France. Le principe n’est pas en cause, souligne malgré tout le conseil constitutionnel qui rejette les durées imposées, les jugeant trop importantes
Ifremer, volcan, 2018

Risques naturels: Pour Guillaume Vuilletet, « Mayotte est un cas d’école »

0
La commission d’enquête sur les risques naturels en outre-mer de l’Assemblée nationale était en visite à Mayotte mardi 26 et mercredi 27 mars derniers. Le député Guillaume Vuilletet, son rapporteur, a qualifié notre île de « cas d’école » au vu des risques naturels spécifiques qu’il faut y anticiper.
Jean-François Eliaou, Antoine Savignat, Adrien Taquet, Mayotte, Assemblée nationale

Politique : L’Assemblée nationale, ton univers impitoyable…

0
Dans un communiqué que l’on pourrait qualifier de lettre au vitriol, le député de La Réunion, Jean-Hugues Ratenon, répond à sa collègue Estelle Youssouffa qui l’avait interpellé et traité de « mahorais phobie », le 26 mars dernier, en plein hémicycle de l’Assemblée nationale. Pour lui, la députée de Mayotte ne serait ni plus ni moins que « la faire valoir et la marionnette du gouvernement », la qualifiant même de « Poutine de l’Océan Indien ».
Sacha Houlié, Elodie Jacquier-Laforge, Assemblée nationale, Mayotte, Comores, Azali Assoumani, CRA

Sacha Houlié : contre les Comores, « la rétorsion sur les flux financiers » à l’étude

0
En déplacement à Mayotte, le président de la commission des lois de l’Assemblée nationale n’hésite pas à pointer la pression migratoire des Comores comme « utilisée par la Russie pour déstabiliser la France ». Sacha Houlié parle d’une méconnaissance parisienne de la géopolitique locale, et d’une certaine forme de « naïveté » vis à vis d’Azali Assoumani
Sacha Houlié, Assemblée nationale, Mayotte, Gérald Darmanin, droit du sol

Le président de la commission des lois de l’assemblée annoncé à Mayotte

0
Alors que l’activité législative concernant Mayotte promet d'être intense dans les semaines à venir, deux députés, dont Sacha Houlié sont attendus sur le département pour se faire une idée objective après les annonces du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer

Recent Comments