29.8 C
Mamoudzou
jeudi 18 avril 2024
AccueilEconomieÉconomie : Une activité en légère hausse mais un patronat inquiet

Économie : Une activité en légère hausse mais un patronat inquiet

Bulletin Iedom relatif aux tendances conjoncturelles à Mayotte, pour ce 3ème trimestre. Une conjoncture somme toute légèrement au dessus de sa moyenne de longue période, néanmoins défini au ralenti en comparaison du dynamisme qui a pu être observé précédemment pour cette même année. Au niveau perspectives, les chefs d’entreprises semblent perplexes face à ce contexte local. Une perplexité confirmée par les données officielles, incluant une consommation des ménages en baisse, en plus d’une inflation qui se maintient à un seuil encore trop élevé. Seul le secteur du BTP tire son épingle du jeu

Pour ce 3ème trimestre, il semblerait que l’indicateur du climat des affaires (ICA) se soit dégradé de 12,5 points, s’établissant à 104,8 — un faible niveau jamais atteint depuis 2020, bien qu’il demeure paradoxalement encore au-dessus de sa moyenne de longue période. Cette décroissance est le reflet « l’inquiétude grandissante des chefs d’entreprise sur la conjoncture économique » indique l’Iedom, mettant en avant l’argumentaire des conjointes crises hydrique et sécuritaire. Un pessimiste plutôt ralentissant pour envisager plus amples investissements sans compter les fortes probabilités de rallongement des délais de paiement qui risquent de se présenter en cette fin d’année.

Une inflation toujours trop élevée 

L’Indice des prix à la consommation (IPC) progresse de 1,1 % au troisième trimestre 2023 (après +0,1 % au second trimestre), porté principalement par une augmentation des prix de l’énergie (+4,3 %), de l’alimentation (+1,2 %) et des services (1 %).

En glissement annuel à septembre 2023, l’inflation garde le même rythme (+4,2 %) et demeure inférieur au niveau national (+4,9 %). Les prix de l’énergie (+17,9 %) constituent la principale contribution à l’inflation. Cette dernière est également portée par les prix de l’alimentation (+7,7 %) et des services (+2 %). Hors énergie, l’inflation s’élève à +2,9% à Mayotte pour 4,8 % en France. 

Une inflation ayant un impact plus ou moins direct sur la consommation même des ménages dont les indicateurs semblent notifier un ralentissement, notamment au niveau de l’importations des produits courants et des biens d’équipement du foyer (respectivement -9,4 % et 18 %) tandis que les immatriculations de véhicules neufs se stabilisent. Seul l’encours des crédits à la consommation poursuit sa progression (+11,4 %). 

Le BTP ne connait pas la crise…

Au niveau prévisionnel d’investissement, malgré un contexte défavorable, le BTP est le seul secteur où les chefs d’entreprise semblent confiants. En ce 3ème trimestre, les importations de biens d’équipement professionnel progressent de 21,6 % (CVS) en glissement annuel. L’encours des crédits d’investissement continue de croître sur le trimestre (+3,2%, après +2,9% au deuxième trimestre) comme en glissement annuel (+6 %).

 

 

 

 

 

Sources : Iedom


Pour parcourir l’intégralité de ce bulletin : cliquez sur ce lien 

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Vendeurs, ambulants, sauvette, économie, accompagnement, informelle, régularisation, recettes, Mamoudzou

Accompagner les vendeurs à la sauvette vers leur régularisation

0
La ville de Mamoudzou a animé ce jeudi une réunion publique au sujet de la régulation des vendeurs à la sauvette sur la zone de Kawéni

Convergence sociale : Une réunion constructive mais sans accord sur la date de sa...

0
Pour la dernière réunion de sa visite officielle, la ministre déléguée aux Outre-mer avait rendez-vous avec les organisations syndicales et patronales à la CCI, jeudi après-midi, afin de discuter économie et convergence sociale. Même si les échanges ont été constructifs aux dires des participants, toutes les parties ne sont pas tombées d’accord concernant la date à laquelle Mayotte devra être alignée sur l’Hexagone.
Prix, excellence, économie, Anridhoine, concours

Itinéraire d’un élève brillant 

0
Parfois, certains sujets relatés échappent au rythme politique ou à une quelconque priorité d’actualités, auxquels notre rédaction s’intéressent tout autant, pour mettre avant tout en valeur l’humain. Des histoires comme celle-ci sont une lumière de plus dans un ciel parfois orageux, une aspiration vers d’autres rêves, loin des guerres de villages.
départementales, Mayotte

Conseil départemental : Le budget sera soumis au vote le 9 avril

0
Le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousséni, et l’ensemble de l’Assemblée départementale se sont réunis ce samedi matin au sein de  l’hémicycle Younoussa Bamana afin de débattre de l’orientation budgétaire du Département, mais...

Un prêt de 10 millions d’euros signé entre la commune de Koungou et l’AFD

0
Le maire de Koungou, Assani Saïndou Bamcolo, et le directeur de l’AFD (Agence française de développement) de Mayotte, Ivan Postel-Vinay, ont signé une convention de prêt d’un montant de 10 millions d’euros afin de contribuer au financement partiel du programme pluriannuel de la commune.

Recent Comments