27.8 C
Mamoudzou
dimanche 25 février 2024
AccueilFil infoPour son retour, Ton Petit Dom s'adresse à Babeth en la suppliant...

Pour son retour, Ton Petit Dom s’adresse à Babeth en la suppliant de « rétablir la paix » à Mayotte

Il avait réussi son coup de com’ le Petit Dom quand il s’adressait en 4×3 sur les affiches de la commune de Mamoudzou à « Manu » en 2019. UN mode d’expression mi-caustique, mi-moqueur dont l’objectif est de dénoncer les insuffisances des politiques publiques.

Rebelotte pour la visite d’Elisabeth Born, interpellée sur l’insécurité qui pèss de façon de plus en plus menaçante sur notre quotidien. Nous en livrons un passage.

« Est-ce que ce gouvernement français va enfin voir ce que Mayotte est devenue ? … prendre conscience du calvaire quotidien de ses habitants ? … reconnaître qu’il a sous-estimé cette situation catastrophique ? … admettre qu’il faut un choc d’autorité pour rétablir la paix ? … prendre conscience que la bienveillance et la protection SONT VALABLES pour tous, y compris pour ceux qui vivent selon les règles définies par notre société ?

Ces derniers jours, la France s’émeut, à juste titre, pour ce terrible assassinat au couteau sous le pont de Bir Hakeim…

Bir Hakeim, ce pourrait être tous les jours à Mayotte ! De façons multiples et quotidiennes, nous faisons face aux agressions à la machette dans l’indifférence de l’hexagone … A moins bien sûr d’être en pleine campagne de publicité wuambushu…

Le panneau du petit Dom qui accueillait le premier ministre Manuel Valls en 2015… déjà sur l’insécurité

Ces dernières semaines sont certainement les pires que l’on ait connues… Peut-être pas en intensité de violence, peut-être pas en densité d’actes, mais assurément par le caractère global et incessant des attaques ! Attaques contre des bandes ennemies, contre des gendarmes, contre des soignants, contre des élèves, contre des automobilistes, contre des riverains, contre tout ce qui croise le chemin de ces êtres désociabilisés (pour ne pas dire non-sociabilisés) et dénués de toute forme d’empathie qui n’ont qu’un seul but : effrayer, se venger, piller, blesser, parfois tuer. Ces abrutis sont fiers d’arborer et de revendiquer leur loyauté à l’un ou l’autre clan. Je n’en vois qu’un seul, les waterroristes !!
Que ce soit clair ! Le propos ici n’est pas de condamner (fermement) ces « êtres » ! Que ferai-je si j’avais vécu la même vie, je n’en ai aucune idée ! En revanche, ce que je vois, c’est que 600 000 âmes subissent la terreur de 1 000 qui la sèment !

Ce que nous voyons tous (nos oreilles, nos yeux et nos gorges également), ce sont ces JEUX de guerre dans lesquels nos autorités acceptent de rentrer indéfiniment avec pour seul résultat la dispersion momentanée d’une nuée qui se reformera 100 m plus loin dans une échelle de temps allant de la minute à la journée… »

En conclusions, Ton Petit Dom n’est pas optimiste : « La délinquance, cela fait des années qu’elle a gagné. Cela fait des années que nous avons modifié nos façons de vivre, que nous acceptons de jouer notre sécurité à l’aune de la chance et du hasard, cela fait des années que nous pleurons nos victimes à cause de l’inefficacité pour ne pas dire de l’inaction de l’État. Madame la 1ère Ministre, si vous voulez nous convaincre, il va vraiment falloir que vous soyez convaincante ! »

A.P-L.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

l'actualité

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Combani, Mayotte

Blocage des routes : pour fonctionner, certains services de l’État adoptent des rotations pour...

0
L’édification de nombreux barrages sur les routes du territoire depuis maintenant de trop nombreuses semaines a plongé le 101e département français dans une crise sociale dont il sera difficile de se remettre. Tous les secteurs sont touchés et fonctionnent en mode dégradé quand ils ne sont pas paralysés. Aussi, certaines professions aux activités sensibles ont dû s’adapter à de telles conditions, à l’image des surveillants pénitentiaires.
DLEM, RSMA, Armées, Sébastien Lecornu, Mayotte, Gabriel Attal, TIG, TIE

Quelle contribution militaire pour encadrer la jeunesse de Mayotte ?

0
Au ministère des Armées, il ne fut pas seulement question de surveillance militaire en appui de la Lutte contre l’immigration clandestine pour les élus. Mais également, dans le droit fil du discours de politique générale du Premier ministre, du retour à l’autorité qu’incarne l’armée
Choléra, Kamardine, kwassa, Comores, Mayotte

Contre le choléra, le rideau de fer ou le bras de fer 

0
Le député Mansour Kamardine compte les kwassas et les malades du choléra aux Comores. Le risque est gros pour Mayotte, dit-il en l'absence de durcissement de la lutte contre l'immigration clandestine
Eric Ciotti, Mansour Kamardine, Mayotte, Emmanuel Macron,

Eric Ciotti demande l’instauration de l’état d’urgence sécuritaire à Mayotte

0
C’est la vertu du démarchage des élus, et le bénéfice d’avoir fait venir le président des LR à Mayotte : Eric Ciotti se fait un porte-voix de leurs demandes

L’académie de Mayotte recrute des contractuels dans le premier degré pour la rentrée de...

0
Pour répondre à l’évolution démographique le rectorat de mayotte recrute chaque année des enseignants du premier degré, entre 160 et 200 contractuels. Le recours aux candidatures locales est privilégié pour enseigner. Les professeurs des écoles contractuels sont recrutés au niveau académique sur classement, après des tests d’évaluation des connaissances, un stage et un entretien final.

Recent Comments